Partagez | 
 

 (2018/11/25) more than words

Aller en bas 
avatar


http://alltoowell.forumactif.com/t244-alison-darling-i-m-having-

messages : 82
points : 103
multinicks : riley
avatar : gaga
crédits : moi-même (avatar & gifs)

occupation : working in a burlesque club with drag queens in soho; she used to work for the city hall of nyc back in the days
mood : spleen
lives in : soho with her gf, hera
relationship status : in an open relationship with her girlfriend of five years


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp:
préférences de rp: frenglish, sous toute forme de rp
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: (2018/11/25) more than words   Dim 25 Nov - 18:44


≈ ≈ ≈
{ need you more than words can say }
w/ @hera vaughn
New York était d’abord apparu comme une excellente idée, comme un premier retour dans la ville qu’elle aimait tant au contact de sa famille pour Thanksgiving ; une idée qu’elle aurait même pu applaudir en réussissant à surmonter efficacement l’épreuve de se replonger directement deux ans en arrière. Lorsque tout s’était arrêté et que la distance s’était créée. Une distance réconfortante face au deuil qu’elle et Hera n’avaient jamais accompli. Et c’était bien le problème dans leur relation. Elle n’avait jamais su trouver les mots pour parler de sa mort, Ali, elle avait fini par ignorer la situation en espérant l’accepter un jour. Et le retour à New York l’avait embrouillée encore plus qu’elle ne l’était avant, l’obligeant à constater son échec et la forcer à avancer en connaissance de cause. Elle s’était laissée aller à la mélancolie, à la nostalgie, et n’avait rien fait pour prendre le temps d’en parler avec la principale concernée. Réfugiée dans son mutisme pour mieux rester indifférente aux blessures qui se rouvraient de nouveau. Elle n’avait rien trouvé de mieux au point de garder cette même distance même une fois de retour dans la capitale britannique. Et elle commençait presque à croire que la conversation ne viendrait jamais, Ali ; comme si Hera n’en avait pas besoin pour réussir à tourner la page, comme si elle l’idée de rester aussi éloignée de la blonde lui convenait très bien. Ses pensées tournaient en boucle dans esprit embrouillé, et elle avait fini par préférer se réfugier chez Noah plutôt que de passer la journée du dimanche tranquillement auprès de la jeune femme. Incapable de se confier, incapable de mettre des mots sur la réalisation de sa peine, incapable de trouver le sommeil. Elle s’était contentée de rester impassible devant Noah jusqu’à s’endormir sur son canapé quelques heures avant de se faire réveiller par la drag queen à son départ au club pour préparer sa prochaine performance. Et elle aurait normalement dû travailler, Ali, sauf qu’elle avait préféré échanger un jour avec un collègue pour rentrer chez elle dans l’espoir de se reposer davantage en toute tranquillité.  Elle était donc revenue dans Soho après un nouveau tour de pâté de maison avec sa chienne, avait salué Noah et s’était dirigée vers son appartement à reculons. L’intérieur était aussi calme que lorsqu’elle l’avait quitté, comme si Hera n’avait pas bougé de la journée en restant au lit. Alors la blonde lâcha un long soupir le temps de retirer son manteau et d’aller jusqu’à la cuisine pour se servir un verre de vin rouge. Un besoin soudain de se noyer dans l’alcool, d’effacer sa journée et ses pensées. Et après s’être resservi une seconde fois, elle finit par retourner dans le salon directement avec la bouteille à la main pour se retrouver nez-à-nez avec sa copine. “Oh. You’re there. I thought…you were still sleeping. Maybe. I don’t really know what I was really thinking to be honest.” Premières vraies paroles depuis plusieurs jours et elle n’arrivait pas à se mettre de filtre, Ali. “How was your day, love?”, rajouta-t-elle ensuite presque innocemment en prenant une nouvelle gorgée de vin. Elle sentait déjà les reproches arriver et le regard désapprobateur de la jeune femme se poser sur elle.

_________________
digging my grave
every little lie you tell can't keep it hid. you're just another nail on the coffin lid. someone else is gettin' all the love you never gave.
Revenir en haut Aller en bas
 
(2018/11/25) more than words
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» What are words if you really don't mean them when you say them!
» 18-04-2018
» 2018-2019 : Ligue des Champions
» 26.11.2018
» 12.02.2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALL TOO WELL :: inner north :: westminster :: soho-
Sauter vers: