Partagez
 

 (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)

Aller en bas 
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyJeu 22 Nov - 4:21

S'il y avait bien une chose que Nick détestait plus encore que les dîners d'affaires qui s'étiraient en longueur, c'était bien les invitations qu'il était contraint d'accepter par égard et respect pour celles et ceux qui les lui faisaient parvenir, comme les anciens camarades de son père par exemple. Nick aurait pu dire non. Nick aurait dire non. Il ne s'agissait pas de l'entreprise, il n'avait besoin de charmer personne pour faciliter son business et il ne signerait pas de contract à la fin de la soirée. C'était une perte de temps, en tout point. Et pourtant, il était là, en plein Wandsworth, à écouter une bande de sexagénaires ─ au mieux ─ s'esclaffer de leurs vieilles histoires de dortoirs et autres sympathiques anecdotes dont la plus récente devait remonter à une décennie avant sa propre naissance. Non, Nick n'avait rien à faire là, pas encore du moins. Il avait beau faire tout son possible pour s'éloigner de son paternel et ne pas suivre la même voie, il avait la désagréable impression, en regardant cette sympathique petite bande, que c'était là le destin qui l'attendait. Il ne leur ressemblait pas, pas encore du moins, et l'idée était incroyablement perturbante. D'autant plus que le vieux aurait probablement passé une merveilleuse soirée en compagnie de ses anciens camarades, n'eut-il pas été si occupé à étudier l'astronomie et les dérives socio-culturelles sur Twitter. Au lieu de ça, c'était Nick, son fils aîné, le fils brillant mais ennuyant, ô combien prévisible et convenable, qui était là, perdu en plein Wandsworth, pour la simple et bonne raison que ce restaurant était, d'après ce qu'il avait compris, le favori de ses hôtes du soir. Fucking fantastic, really.

(Et ok, peut-être était-il un peu snob, d'accord, mais il suffisait de jeter un coup d'œil aux alentours pour comprendre rapidement qu'il n'avait rien à faire là. Hell, his bloody suit was probably worth more than half the cars in the neighbourhood).

Après un apéritif sympathique, des entrées excellentes et deux verres de vin rouge particulièrement salvateurs, il trouva finalement le courage de quitter la table, prétextant le besoin de passer un coup de fil urgent. Excuse qui, contre toute attente, se perdit entre les rires et les verres levés, au grand soulagement de Nick. Il avait beau s'ennuyer ferme, il n'avait pas spécialement envie de provoquer le moindre incident diplomatique avec l'un ou l'autre des amis de son père. Entre trouver quelqu'un ennuyeux et le lui dire, il y avait tout un monde après tout ─ ou plutôt toute une éducation. Richard Costa était peut-être un illuminé mais il n'avait pas tant raté cette partie-là de son job de père. Nick quitta donc la table pour gagner le bar où il fut accueilli par un sourire entendu, comme si le barman avait été le témoin privilégié de son profond emmerdement. Étant donné que Nick était le seul à avoir décidé de s'installer sur les tabourets qui bordaient le comptoir, c'était probablement le cas. « The lady over there looks just as bored as you did seconds ago » commenta-t-il en apportant le scotch que Nick avait commandé. Haussant un sourcil, il croisa le regard de l'indélicat barman avant de jeter un coup d'œil, machinal et peu intéressé, par-dessus son épaule.

Et, oh, well.

S'il y avait bien quelqu'un qu'il ne s'attendait pas à croiser ici, outre son égocentrique paternel, c'était bien l'une des professeurs de sa fille. Le barman n'avait pas tout à fait tort et, curieux, Nick se tourna de trois quarts pour l'observer un instant, se demandant ce que le type qui lui faisait face pouvait bien lui raconter pour sembler l'ennuyer à ce point. Ami, fiancé, mari, difficile à dire depuis son poste, mais il ne lui semblait pas avoir noté la moindre bague de fiançaille, encore moins d'alliance lors du rendez-vous provoqué par Isla et ses écarts de conduite. Pas que ce genre de détails lui sautait vraiment aux yeux de toute manière. Leurs regards se croisèrent un instant et, un vague sourire aux lèvres, sans très bien savoir pourquoi, Nick leva son verre en guise de salut. Ne rien faire aurait été étrange, d'autant plus qu'il les regardait, elle et son compagnon, ce qui était déjà suffisant impoli sans devoir être un peu plus grossier. Se manifester, si silencieusement que ce fut, était tout aussi étrange cela dit, si ça ne l'était pas plus. Il ne l'avait croisée qu'une seule fois, parce que sa fille était une gamine insolente, en présence de son ex-femme qui plus est. Whatever, he was just being polite, even if he was clearly making fun of her.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptySam 24 Nov - 21:12

Elle avait laissé carte blanche à sa mère, elle lui avait assuré être partante, juré qu’elle garderait l’esprit ouvert. Rendez-vous à Wandsworth, pourquoi pas, qu’elle c’était dit. Elle avait laissé sa voiture chez elle et opté pour les transports en commun, se figurant que, si les choses ne tournaient pas en sa faveur elle pourrait toujours se laisser aller sur le vin. Une fois à table, elle avait rapidement compris qu’elle pouvait faire un trait sur la boisson. Un peu radin, il avait demandé de l’eau plate, rien d’autre et Jaya n’avait pas osé lui forcer la main, ayant déjà vu des gouttes de sueur perlées sur son front lorsqu’elle avait choisi son plat. Elle avait bien proposé de payer, en voyant l’état dans lequel ce filet de saumon le mettait, mais il avait refusé sèchement. « It’s a date, I’m paying. » avait-il assuré, la gorge limite noué par le stress. Elle avait haussé les sourcils, loin d’être charmée par ce côté un peu vieux jeu du mec fauché qui insiste quand même pour payer. Il avait bu quelques gorgées d’eau avant de lancer la conversation, ou plutôt son monologue. Et une fois lancé il ne s’arrêtait plus. Elle avait le droit à l’histoire de sa vie, son enfance, sa relation compliquée avec son frère, sa passion pour le vélo, le dernier film qu’il avait vu au cinéma, sans oublier de parler de son ex. Jaya l’écoutait, silencieusement, hochant la tête, esquissant des sourires, mangeant son poisson en attendant que ça passe. Elle savait déjà que ce rendez-vous n’aboutirait à rien, elle avait juste la politesse de ne pas le laisser en plan tout de suite. Pourtant elle c’était rarement autant ennuyée quand cet instant. Même surveiller ses élèves en contrôle était plus intéressant que ce repas. Il était visuellement charmant mais terriblement ennuyeux et elle devinait sans mal que sa mère avait dû le choisir sur simple photo. Zéro prestance, il parlait lentement sur un ton monotone qui donnait envie de se pendre. Jaya prenait donc son mal en patience, sirotant son eau, tentant de manger lentement.
Il avait tellement parler que, lorsqu’il se taisait enfin pour manger, Jaya ne savait plus quoi dire. A quoi bon parler quand elle savait, de toute évidence, qu’elle ne voulait pas le revoir, qu’elle n’était pas intéressée. Elle refusa poliment le dessert pensant qu’ainsi il se rendrait compte qu’elle tentait de couper court à cette soirée. Mais non. Il commanda un fondant au chocolat ainsi qu’un café et Jaya ne pu retenir un soupire en venant reposer son dos au fond de sa chaise. Adieu la politesse et les sourires de circonstance, elle observait les alentours à la recherche de quelques choses a little more entertaining. Et c’est là qu’elle croisa son regard. Monsieur Costa, un léger sourire sur les lèvres, un verre à la main qu’il levait dans sa direction comme pour la saluer. Jaya esquissa un petit signe de la tête dans sa direction. Est-ce qu’il était simplement poli ou est ce qu’il se foutait ouvertement de sa gueule. Difficile à dire. En tout cas elle mourrait d’envie de le rejoindre pour commander deux ou trois shots de tequila. Et pourtant elle restait là, observant son rencard, manger lentement son fondant au chocolat. « I think I’m gonna leave you here and go hang out at the bar. » finit-elle enfin par lâcher, après de longue minutes à le regarder manger en silence. « It was nice, but I don’t think we should see each other again. » Politesse, toujours, simplement parce qu’il devait être le fils d’une connaissance de madame Poddar et que cette dernière ferait, sans aucun doute, la morale à Jaya pendant des heures si elle venait à apprendre que sa propre fille avait envoyé balader un tel gentleman. Parce que oui, au de là de ce côté radin et de sa façon de monopoliser la parole, il était plutôt bien élevé. Il lui avait tirer sa chaise pour qu’elle s’installe, l’avais laissé commander avant lui et proposait de payer…. C’était presque un sans faute quand on oubliait le reste. Elle avait, évidemment, lâché ça alors que le pauvre mastiquait lentement ce fondant au chocolat, décidément très fondant. Ainsi pas de discours d’adieu, pas de tentative de la faire rester. Jaya esquissa un sourire, presque désolée, avant d’attraper son sac et de s’éclipser jusqu’au bar. Elle pouvait sans mal sentir son regard sur elle, alors qu’elle s’éloignait. Il pouvait tout à faire finir son désert et son café et la rejoindre pour l’ennuyer à mourir ici, mais au moins, là, elle aurait un verre pour s’occuper. Elle déposa son ridicule sac à main sur le comptoir avant de s’installer sur le tabouret à côté de celui de monsieur Costa. « I do hope you’re not as boring as this one. » lâcha t-elle, indiquant d’un rapide signe de tête celui qu’elle avait laissé derrière elle. Elle fit signe au barman, lui demandant sans plus attendre deux shots de tequila avant de jeter un rapide regard au père de son élève. « You’re not gonna tell your daughter that her teacher spends her week-ends going on dates and getting drunk on tequila, right ? that’d be unfortunate. » plaisanta t-elle, ce serait bête que cette gamine, déjà si insolente perde en plus tout respect envers son enseignante right ? Also, ce serait vite juger Jaya qui, en fin de compte, sortait assez rarement, souvent trop fatiguée une fois le week-end venu.


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyMer 28 Nov - 4:24

Il ne s'attendait clairement pas à la voir quitter sa table pour venir le saluer, encore moins pour s'installer à ses côtés. Après tout, si Ms. Poddar avait simplement voulu être polie, elle en serait certainement restée à ce petit signe de tête et n'aurait certainement pas saisi ses affaires avant de quitter ce pauvre type. Nick n'avait même pas vu son visage. Pouvait-on éprouver de la pitié pour l'arrière d'un crâne ? Il avait été ce type, durant les derniers mois, particulièrement longs et atroces, de son mariage. Il avait été laissé seul, au beau milieu d'un repas inachevé, dans un restaurant presque similaire à celui-ci. Il avait été ce type mais il avait appris de ses erreurs. Et lorsqu'une femme emportait veste et sac à mains en quittant la table, ce n'était certainement pas parce qu'elle craignait d'avoir froid en allant aux toilettes. 

Nick accueillit l'enseignante avec un vague sourire, pas certain de savoir quoi faire ni quoi dire en pareilles circonstances. Elle lui sauva la mise, inconsciemment sans doute, et le dispensa de se couvrir immédiatement de ridicule. Surpris par une telle entrée en matière, Nick eut le plus grand mal du monde à étouffer son éclat de rire, peu désireux d'attirer l'attention sur lui. "I'd love to say I'm not but I know at least half a dozen people who would definitely disagree with that statement, so... " Merveilleuse stratégie Nicholas, bravo. Si faire fuir les gens avait été un sport, il aurait très certainement pu rafler toutes les médailles. No wonder his wife left and his terrible teenage daughter wanted nothing to do with him. Il baissa les yeux dans son verre, un peu penaud, et ne se redressa qu'à l'arrivée des shots commandés par la jeune femme. Nick haussa un sourcil, se mordant la joue pour résister à l'envie de lui offrir un sourire moqueur. "Very unfortunate indeed. Although it's not like I really want to give her any ammunition, I know first-hand how harsh she can be with or without any intel " lâcha-t-il sans vraiment réfléchir. La fatigue sans doute, couplée à l'alcool déjà ingurgité. Father of the year, really. Il descendit son scotch avec un peu trop de rapidité pour sembler réellement nonchalant puis reprit : "that was definitely inappropriate. I love my daughter, just so we're clear, but teenagers? They're the worst. Really admire your choice to deal with them for a living. I have two of my own, between Isla and my own father, and I'm doing a terrible job of handling them." Too much information for that level of sobriety. Nick se redressa avec la vigueur des idées géniales. Ou génialement mauvaises, tout dépendait du point de vue. "Let's make a deal. You share that tequila and I won't sell you out for having a life outside of your job. Next round's on me and you don't repeat anything I just said to anyone related to me whom you might know?"

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyVen 30 Nov - 22:31

Est ce que c’était l’ennuie qui l’a poussait à venir jusqu’ici ? Monsieur Costa ? ou simplement la tequila ? Jaya n’en savait trop rien, en tout cas elle n’était pas mécontente d’échapper à cet interminable repas. Elle lâchait un léger rire à l’a remarqué de Monsieur Costa. Modeste ou sincère ? elle se ferait rapidement une idée d’ici quelques minutes. Même si à point où elle en était, même une salle d’attente would have been more entertaining than that other guy, eating his stupid lava cake. Elle commanda ses shots, se laissant aller à une petite remarque amusée, préférant jouer sur l’humour face à cette étrange situation. C’est vrai qu’elle n’avait jamais bu en compagnie d’un parent d’élève, encore moins vêtue d’une robe de cocktail noir, avec décolleté que sa mère avait bien entendu choisi pour elle. « Yes, she’s… something. » lâcha t-elle dans un rire, presque nerveux avant de boire un premier shot. Il s’empressa de se reprendre, visiblement gêné d’avoir osé parler de sa propre fille ainsi. « It’s okay, I’ve heard worst things from parents, believe me. » Le rassura t-elle en esquissant un léger sourire, jouant avec son verre vide. « Well, I don’t know about your father, but don’t worry too much about Isla. Teenagers are all like that at some point. All you can do is listen to her, show her that you care. » Jaya elle avait longuement été formée sur comment gérer des adolescents en crise, sur comment régler les conflits sans que ça ne s’envenime. La clef était de laisser parler l’enfant et d’être bienveillant. Après il suffisait simplement de s’armé de patience. « She’ll be alright. She’s a great kid. » assura t-elle. Elle esquissa un sourire en entendant la proposition de monsieur Costa, glissant l’un des deux shots restants dans sa direction. « Deal. » lâcha t-elle avant d’attraper le sien, de venir trinquer avec l’autre avant de le porter à ses lèvres. Puis avant de le boire elle ajouta : « My name is Jaya, by the way. Figured, since we’re going to have an informal chat here, might as well use our first name. » Puis elle bu cul-sec avant de faire signe au barman de leur en resservir quatre. « You come here often ? » demanda t-elle enfin, se penchant un peu comme pour s’assurer qu’il était bien seul, qu’il n’y avait pas le sac de sa femme, ou de sa petite amie posé sur le tabouret voisin avant d’ajouter : « alone ? »


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyLun 7 Jan - 1:44

Voulait-il vraiment prendre des conseils concernant sa fille auprès de l'un de ses professeurs ? Quelque chose lui disait que sa femme n'apprécierait pas spécialement la chose. Ex-femme, son ex-femme. Damn, ils étaient divorcés depuis un moment, séparés depuis bien plus longtemps encore et il arrivait encore à faire ce genre d'erreurs. Mentalement seulement, thank fuck, but still. Nick et le changement, une histoire tumultueuse depuis toujours. C'était probablement pour ça qu'il était là ce soir, loin de cette grande maison vide qu'il avait du mal à considérer comme son foyer, à s'épancher sur une adolescente qu'il ignorait comment gérer auprès d'une femme qu'il connaissait à peine. Il baissa les yeux, un vague sourire triste traînant sur ses lèvres. « Thank you » murmura-t-il, presque gêné par un compliment qu'il ne méritait guère. Si Isla était la jeune fille qu'elle était aujourd'hui, il n'en était guère responsable et seule son absence perpétuelle à ses côtés avait pu jouer un quelconque rôle dans son éducation. Elle avait sa mère, fort heureusement.

Mais ce n'était pas le moment de s'apitoyer sur son sort. Personne n'avait envie d'entendre un type de son âge se lamenter sur sa paternité ratée, surtout pas l'une des victimes indirectes de son incompétence. Non, vraiment pas. « Really? » fit-il, surpris de ne se voir envoyer sur les roses. Il se redressa, sourcils froncés, pas certain d'avoir bien entendu but oh, well. Un sourire éclaira lentement son visage tandis que la jeune femme terminait sa tequila. « Nick » souffla-t-il, amusé. Dans la périphérie de son champ de vision, il aperçut le barman, visiblement très intéressé par la conversation qui se jouait derrière son bar, et quatre verres, glissés dans leur direction. Nick ne se détourna pas, les yeux rivés sur, well, Jaya. C'était un rien curieux mais il fallait qu'il arrête de penser à Isla, surtout avec la tequila qui arrivait. « No, not really. I think it might be the first time I've ever eaten here. And I wasn't really alone » ajouta-t-il avec un bref coup d'œil par-dessus son épaule pour la table qu'il avait abandonné. Bloody hell, what a disaster. « Besides, I think it'd be a little sad for a forty years old single dad to have dinner on his own in that kind of place. I mean, it's already sad when it happens at home, but at least there's no home to judge » Et personne pour le noyer dans un bavardage d'un autre âge. Pourquoi avait-il accepté cette invitation déjà ? Ah, oui, la politesse. « What about you? reprit-il, se saisissant d'un shot. Do you often have dinner with boring men you later leave for some tequila with strangers? What did that one do to deserve it? » Pas qu'il avait très envie de compatir mais s'il risquait d'être pris à parti par un amoureux jaloux pour quelques sourires et un flirt innocent, Nick préférait le savoir tout de suite. Avoir toutes les informations dès le départ facilitait toujours la négociation.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyDim 20 Jan - 12:48

Nick, cute name for a cute … dad. Jaya elle tentait de ne pas penser au fait qu’elle était entrain de s’enfiler des shots de tequila avec le père d’une de ses élèves, parce que plus elle y pensait, plus elle trouvait la situation limite gênante et se demandait ce que sa patronne dirait en la voyant ici. Au prix que coutait une année à Holland Park, elle se devait d’être irréprochable quand il s’agissait du boulot et en cet instant : elle était loin d’être parfaite. A dire vrai, c’était peut-être le pire côté de sa personnalité qu’elle affichait ce soir. Une pointe d’agacement, de déception et de désespoir, noyé sous un premier shot de tequila. Puis dans un moment, avec quelques verres en plus la Jaya aigrie et en colère contre la vie ferait probablement surface. That Jaya was a buzz killer and just couldn’t be loved. Même Gaby avait a hard time dealing with drunk Jaya. Mauvaise fois, têtue, parfois en pleure. Autant dire qu’il ne valait mieux pas la laisser boire de trop si l’on voulait passer une bonne soirée. Jaya suivit son regard alors que Nick lui indiquait ne pas être venu seul. Elle s’attendait à voir une grande blonde installée à une table, seule, l’air perdu, mais au lieu de ça son regard se posa sur un table de vieux mecs en costard qui paraissaient tout aussi boring que her date. Soit Nick avait des amis âgés, soit it was a work-related kind of dinner. Et Jaya partie évidemment sur la seconde option, la plus logique. « They seem…. nice. » lâcha t-elle, zéro sincérité dans la voix, avant de reporter son attention sur Nick. « True, it does look sad. But even single dads can enjoy going out and eat dinner from time to time. Who’s to judge as long as you’re enjoying the food? » Nota t-elle, plutôt optimiste, probably not drunk enough. Elle but un nouveau shot alors que Nick la questionnait à son tour. « Not that often. Well… I have dinner with boring men often, because my mother seems to have a way of choosing them, but I usually ditch them to go home. Can’t offered to get drunk twice a week. » plaisantait-elle, even though it was true: she couldn’t offer it money-wise but also elle ne pouvait pas se pointer le lendemain au boulot avec une gueule de bois monstrueuse. Le mal de crâne n’allait pas vraiment de pair avec les adolescents bruyant qu’elle avait en cours et sa patronne la renverrait chez elle sur le champ. « This one was particularly boring, talking a lot about himself, being a little bit of a macho, too proud to split to bill. And he couldn’t take a hint clearly, since I’ve show him how bored I was several times and, everybody knows that when your date is bored, the right thing to do is to cut the date short… and yet, here he is, getting desert. » Nota t-elle, rejetant un coup d’oeil à ce dernier qui mangeait toujours son gateau. « I’d rather have a drink with a sad single dad who’s running away from a work dinner. It’s much more fun. »



_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyMar 22 Jan - 23:33

They seem nice. How very polite, very teacher-like of her. Nick secoua la tête, amusé. Était-ce la solitude, le whisky et les quelques verres bus auparavant, ou encore la fatigue qui le poussa à se confier un peu plus ? Il n'aurait su le dire, toujours est-il qu'il reprit, avec tant de confiance qu'il était difficile de douter de sa sincérité : « they're not. They're just a bunch of old, rich, white men who think they know better than everyone else because they were born in a wealthy family and have money. Their company gets old real quick, pun intended » ajouta-t-il, avec un bref ricanement. Si son père l'entendait, oh boy, il n'en croirait probablement pas ses oreilles. Nick toujours si poli et si discret, Nick qui avait appris à garder ses propres opinions pour lui-même, Nick se laissait aller à des confidences plutôt déplacées avec l'une des professeurs d'Isla. Jesus bloody Christ. « Me, I'd be the one to judge and I'm not my biggest fan, I can assure you » souffla-t-il en la regardant descendre un shot. Cette assurance lui rappelait le début de ses années Oxford, bien avant l'arrivée d'Isla dans sa vie et sa prise de conscience concernant son propre père. Il était déjà sérieux à l'époque, évidemment, il l'avait toujours été et même si sa vie universitaire n'avait rien de profondément différent du lycée ─ ah, la joie d'aller à la fac à dix minutes de la résidence familiale ─ la majorité et les nouvelles rencontres avaient poussé Nick à se laisser un peu aller. Les responsabilités l'avaient rattrapé assez vite, évidemment, mais ce simple geste, réalisé sans hésitation, le ramena plus de vingt ans en arrière. Et, oh boy, he was old. Too old for awkwardly hitting on women in fancy restaurants like that one but yet, leaving was the last thing on his mind.

C'était facile, c'était agréable, de se retrouver là à écouter parler une quasi-inconnue, à se laisser bercer par l'illusion que quoi qu'il arrive, ça n'aurait aucune conséquence. Ce n'était pas vrai, et dans le fond, Nick le savait mais pour une fois, il choisit de ne pas affronter le caractère inévitable de cette réalité. Il se pencha, le regard posé sur le pauvre type que Jaya avait quitté en sa faveur, et se surprit à sourire, aussi amusé que charmé par la description détaillée qu'elle en faisait. Pour un peu, il aurait pitié de ce crétin. « Well, I'm not gonna lie, I'm very happy the lad was too boring for you. Not that I'm much better but you're still here, so... » Il leva son dernier shot en un vague salut avan de l'avaler avec une vague grimace et un franc frisson. Il n'avait décidément pas l'habitude de se laisser aller à ce genre de choses. « She wants you to find Mr. Right? Your mother? reprit-il, après une brève quinte de toux. Doesn't she trust your judgement when it comes to your own life? Don't be mad, I have to ask, you're kinda co-parenting my fourteen years old daughter » Ok, that was weird. « I'm just messing with you, continua-t-il avec un bref geste de la main à l'intension du barman, I know a thing or two about lovely yet intrusive parents. Still curious though. Does she secretly hate you or something? Because let's face it, no one sets their child up with such a... well, sorry but he does sound like a selfish dick. No offense to your mother who, I'm sure, is lovely » Yes Nicholas, let's not insult the lady's mum if you like the way your face is currently arranged.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyMer 23 Jan - 10:20

Old rich, white men. Jaya voyait bien le genre, elle en avait trop vu à Oxford des vieux comme ça et en voyait encore pas mal au boulot, que ce soit certain de ses collègues, ou plus régulièrement des parents d’élèves qui pensaient pouvoir faire son job mieux qu’elle. Do come and tell us what you know about the Elizabethan theater, all that while trying to keep twenty-eight sixteen years old quiet. You old prick. Elle esquissa un sourire amusé en entendant le jeu de mot de Nick. C’était tout à fait son genre d’humour. He wasn’t a big fan of himself, but each time he opened his mouth Jaya, elle, tombait un peu plus sous le charme de cet inconnu, qui était bien plus sympathique qu’elle l’avait premièrement imaginé. Elle ne savait pas trop si c’était l’alcool qui faisait son petit effet, sa déception de la soirée ou something in the air, mais c’était étrangement facile de lui parler, de se confier. Presque dangereusement facilement. « You’re not boring me at all. » lui assura t-il alors qu’il grimaçait en avalant son dernier shot de tequila avant de reprendre en toussotant. And weirdly it made him even more charming. He wasn’t trying hard to be something he wasn’t, he wasn’t trying not to show that this last drink was burning his throat. Il était vrai, sincère, franc et ce moment de no-bullshit était le bienvenu dans la soirée de Jaya. « I’m not mad, it’s a fair question, you wouldn’t want a drunk serial-dater to teacher your daughter. » plaisanta t-elle. « Well I don’t trust my judgement, so she sets me up with her coworkers’ sons from time to time. But she doesn’t know how terrible they are because she’s never even met them. She just saw a picture, read their resume, heard what their mum had to say and thought “yes, that’ll do for Friday night”. Bonus point for the guy if he’s Indian or if he’s the Oxbridge type. » Le barman leur servaient de nouveaux shots avant de s’éclipser et Jaya attrapait machinalement un verre pour le glisser vers elle, observant se dernier an ajoutant: « Sounds terrible said like that but she means well. I’m just … picky. » Ouais ça devait venir de là probablement, ou alors les fils des collègues de sa mère étaient tous des crétins, aller savoir. Elle prit une petite gorgée de son shot avant de lâcher: « How intrusive are your lovely parents? Do they pick your tie and your pocket square in the morning? » puis d’ajouter en grimaçant un peu: « No offense but this green-ish tie and this grey pocket square….not the best choice. » Elle terminait son verre cul sec, un petit sourire amusé collé aux lèvres et une pointe de défi dans le regard. « And... I'm sort of curious now: what do you do for a living that you have to dine with some rich old white men on a Saturday night? »



_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyMar 29 Jan - 21:39

Il était si facile d'ignorer l'alarme qui ronronnait dans un coin de sa tête, petit à petit étouffée par l'alcool et la satisfaction de pouvoir se laisser aller. Ce n'était pas dans les habitudes de Nick, bien au contraire, always so proper and private. Et en y réfléchissant bien, ce n'était pas si étonnant que les confidences glissent si facilement. Après tout, il était bien plus simple de discuter avec des inconnu·e·s qu'avec ses proches. Seulement l'inconnue en question se trouvait être l'une des professeurs de sa fille, goddamnit. Sa fille avec qui il avait bien du mal à entretenir une relation harmonieuse. Sa fille pour qui la moindre boulette était prétexte à reproches. He definitely was a bloody glutton for punishment. La raison aurait voulu qu'il se casse, vite et bien, sans demander son reste mais non, bien sûr que non, il était toujours là, à offrir à Jaya Poddar son sourire le plus charmeur. « Hey, I went to Cambridge. Obviously, I'm not Indian, sure, but that would still get me bonus points with your mother, right? » Slippery slope, Costa, very slippery slope. « I'm sorry, it's not funny, I just- it seems so clinical, like some kind of romantic shopping list. How do you deal with that on a daily basis? » Pourquoi avait-il demandé ? Il s'agissait de la vie privée d'une totale inconnue. Qui passait plusieurs heures par semaine avec sa fille unique. Ça ne le regardait absolument pas. Abort mission, abort mission, abort mission.

Le nouveau round de shots l'empêcha de s'enfoncer un peu plus dans ses indiscrétions et Nick se saisit du verre le plus proche, légèrement fébrile. La limite entre ce qui était socialement acceptable et ce qui pouvait lui attirer de sérieux ennuis ─ avec sa fille, avec son ex, hell, avec l'administration d'Holland Park, like was that even allowed? ─ était toute proche et Nick se sentait tout prêt à la franchir. Ce n'était pas comme si on se bousculait pour passer du temps en sa compagnie, sa sœur exceptée, and that was a little sad. Il n'avait que quarante ans après tout et ils étaient tous les deux adultes. Il avait la vague impression qu'elle saurait parfaitement le lui faire comprendre si par malheur il allait trop loin à son goût. Amusé, Nick baissa les yeux sur sa cravate puis éclata de rire, manquant d'en renverser son verre sur le malheureux accessoire. « Now don't be mean, my ex-secretary bought it for me before she retired. I miss that old lady » She made his life so, so, so much better. Il ignorait combien de personnes l'avaient suivi, toujours bien moins compétentes, toujours bien moins attentives, toujours incapables d'anticiper comme le faisait cette brave Ruth. Mais ce n'était certainement pas le moment de penser à elle. Ou à ses parents, for that matter. Nick se perdit un instant dans les yeux de la demoiselle, sa question parvenant à ses oreilles sans tout de suite gagner son cerveau. Focus man, seriously. « Mh? » Il se redressa finalement, parfaitement conscient d'avoir envahi son espace vital. C'était presque un miracle que sa main libre n'ait pas atterri sur le genou de Jaya. « Well, I, mh- » Éloquent, bravo. Il n'avait pourtant aucun mal à se faire comprendre du conseil d'administration et de la plupart de ses collaborateurs, anglophones ou non. Et, après tout, il n'avait guère à rougir de son job, loin de là. « I, well, I make coffee, kind of » tenta-t-il, un rien mal à l'aise. Ce n'était pas vraiment un mensonge, pas vraiment la vérité non plus. « You might be familiar with Costa Coffee, it's, well, my father founded it back in the early 70s and I'm its acting CEO now, hence the company for the night. Although I like yours way more than theirs » ajouta-t-il, haussant un sourcil. Oh boy, he was in trouble.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyJeu 28 Mar - 11:22

« It is a romantic shopping in a way. She could even pay some random Indian guy to do the shopping for her, cause it’s an actual thing: you can give your number and a photo to some ‘agency’ and they’ll find you the perfect husband. It’s almost scary when you think about it… » Elle prit une petite gorgée de tequila avant de poursuivre. « I used to hate all this ‘arranged marriage’ culture. I was the first one to call BS on it and to say that society couldn’t dictate my love life, that I could marry if and when I wanted to… But here I am, feeling old and lonely. Feeling like I have to get married before it’s too late. As if I had some sort of expiration date. » Elle grimaçait un peu. Une part d’elle se disait ‘get married, ce sera fait’ comme s’il s’agissait d’une corvée, d’une étape à franchir. Puis une autre part d’elle voulait du romantisme, rêvait encore secrètement au prince charmant, à cet idéal, surfait, de l’homme qui saurait être son meilleur ami et son amant. Alors elle lisait sur le sujet : le mariage arrangé était-il aussi horrible qu’on l’imaginait ? Puis a force de lecture, elle tentait de se convaincre du contraire. Au fond, son cas était loin du mariage arrangé pure et dure. Sa mère ne la poussait pas à épouser le crétin qu’elle avait laissé avec son stupide lava cake. Elle lui arrangeait simplement des rendez-vous et Jaya faisait un choix. Mais qui sait, peut-être qu’un jour elle finirait par épouser un inconnu, après un seul rendez-vous, en se convainquant que, avec le temps, l’amour viendrait.
Elle changeait de sujet, le questionnant à son tour, pour étancher sa soif de curiosité mais aussi pour oublier que sa vie amoureuse était d’une tristesse sans nom. Avec des taquineries, elle tâtait le terrain, tentait de détendre l’atmosphère et d’oublier qu’il était parent d’élève. « You know… you don’t have to wear everything you’re offered. Would you wear a macaroni necklace? I’m pretty sure you wouldn’t. Well… you can apply this logic to this terrible tie. » Elle lâchait ça toujours avec ce même sourire amuse collé aux lèvres. Tipsy Jaya was too honest and drunk jaya was too sad. L’alcool ne lui réussissait pas et pourtant elle terminait quand même son verre, continuant son petit interrogatoire. Il semblait un peu décontenancé, se redressant maladroitement, bafouillant presque. « Kind of… » répétait t-elle. Jaya fronçait légèrement les sourcils, un peu perdue. Either you make coffee, or you don’t. Puis rapidement Nick s’expliqua. Costa Coffee? Wait… so she was getting drunk with a super-rich white guy et elle ne s’en rendait compte que maintenant? Pour le coup c’était elle qui était décontenancée, si bien qu’elle relevait à peine les avances que lui faisait Nick. Un court silence s’installa alors qu’elle ne le quittait pas des yeux. ‘Ok, that’s weird AF, did not see that coming at all.’ « Ok… » souffla t-elle enfin. « Give me a second to take that information in. » ajouta t-elle, échappant un rire limite nerveux avant de s’enfiler un dernier shot. « So, » elle se racla la gorge avant de reporter son attention sur lui. « You don’t make coffee, you … sell it. Or more accurately: pay people to sell it for you. Which also means that…you’re crazy rich but you didn’t brag about it once… and somehow, you’re spending your evening talking to some boring, pathetic, very-soon-to-be-drunk …. Teacher. » il y avait presque une pointe de dégout laissé sur ce dernier mot. Simplement parce qu’elle en avait eu des first date avec des mecs qui gagnaient trop bien leur vie et aucun n’étaient comme Nick. Tous avaient une pointe de jugement dans la voix en entendant qu’elle était enseignante, comme s’il s’agissait d’un métier de seconde zone, tous avaient des signes extérieurs de richesses (montre, costumes hors de prix, voiture qui coutait plus cher que sa maison…) et tous s’en vantaient dans les trente premières minutes du rendez-vous. Elle échappa un nouveau rire avant de lâcher. « that’s odd. » Forcément, Jaya elle avait un peu de mal à avaler tout ça. Non pas qu’il ne pouvait pas être CEO, mais simplement qu’elle n’avait pas le look, ni l’attitude. Il paraissait tout sauf être le boss d’une telle compagnie. Il était humble, ne payait pas de mine et semblait presque honteux d’être le patron. Wash he for real ?? Or maybe the whole bragging and being an obnoxious asshole was just a rich brown people thing? « You really don’t look like the typical rich guy. Or like the idea I have of a rich guy. » avouait-elle enfin. Elle venait attraper sa main gauche pour vérifier la montre à son poignet. « I mean… what is this?  » elle se moquait presque. « second hand watch? Where’s the money? And why are you so…. Nice and down to earth? Who are you? » y’avait une pointe d’humour dans tout ça, mais au fond her tipsy-self was 100% honest there. Who’s this guy and why is he spending his evening with her?


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyJeu 28 Mar - 18:13

Il éclata de rire, bêtement, tant l'image lui semblait surprenante. Étrangère aussi, évidemment. Son idée du mariage arrangé se résumait à des anecdotes poussiéreuses entendues sur les bancs de l'école et quelques vagues souvenirs de films vus avec sa femme durant sa grossesse. Ça n'existait pas, pas vraiment, du moins pas dans son monde si lisse et si stérile. De toute évidence, sa fille n'avait pas tout à fait tort lorsqu'elle le traitait de crétin coincé dans un quotidien étriqué. Nick esquissa un sourire, le nez dans son verre, plus pour lui-même que pour le flot d'informations incongrues qui lui parvenait. An expiration date, seriously. « Alright, stop, no, reprit-il en secouant la tête, son shot heurtant le comptoir avec éclat, I get that I grew up in a nice little bubble of privileges but seriously, marriage is seriously overrated. I would know, I was married for a while and it happened because we both felt like we had to, because of Isla, because of our families and traditions- and honestly? We weren't happy. Actually, we were miserable for quite a long time » ajouta-t-il, après un instant de réflexion. Il ne regrettait pas leur relation, loin de là. Sans son ex-femme, il y avait fort à parier qu'il n'aurait pas connu le bonheur, fragile certes mais bien réel, de la paternité. Difficile d'imaginer sa vie sans sa fille, malgré tous les soucis qu'elle pouvait causer à ses parents dépassés. « Get that expiration date thing out of your head, that's bullshit, I mean, really... » Il baissa les yeux, sans réaliser tout de suite qu'il la dévorait du regard sans guère de retenue, inapproprié au possible. « How old can you really be anyway? 30, 31 maybe? » Demander son âge à une femme qui lui plaisait, quelle excellente idée. C'était à se demander comment il avait un jour réussi à trouver quelqu'un et, plus étonnant encore, à la garder aussi longtemps.

Il piqua à nouveau du nez sur sa cravate, un sourire amusé dansant sur ses lèvres. « It's not really that bad though, right? » marmonna-t-il en soulevant la cravate, dubitatif. En avait-il de plus jolies ? Certainement, oui. Se souciait-il de ce genre de détails ? Non, pas vraiment. « Well, I did wear a macaroni necklace once. Not to work, obviously, and I know she's been a pain in your a- in your class but I swear on everything I hold dear, there's no way anyone, even you, would have been able to say no to four years old Isla holding a hand-painted macaroni necklace- still going on with the kid thing, my bad, sorry » Ce n'était probablement pas devant une inconnue qu'il fallait s'étendre sur l'affection qu'il portait à sa fille, plutôt face à la principale intéressée mais Nick n'avait jamais été très doué pour exprimer ses émotions et sa fille, peu douée pour écouter.

Give me a second to take that information in. Nick haussa un sourcil, pas certain de la marche à suivre. Rares étaient les occasions d'évoquer son statut social, tout bonnement parce que son entourage était déjà au courant, ses relations professionnelles aussi, et il n'était pas exactement un as des nouvelles rencontres. Un rien mal à l'aise, il détourna le regard et se redressa, sa main gauche abandonnant le genou de la jeune femme ─ did he read the room wrong or? Elle se râcla la gorge et, non sans hésitation, Nick finit par reporter son attention sur elle. What? Était-ce du dégoût qu'il avait capté dans sa voix ? Ou peut-être que l'alcool développait son imagination. Probable, ouais. « You're not- » Il s'interrompit, secouant la tête, sourcils froncés, et l'observa un instant en silence. De toute évidence, Jaya ne se voyait pas très clairement. « You know, when I told you I admire your choice of work, I wasn't lying. Or trying to hit on you. Well, no, I did, I definitely did try to hit on you, just so we're clear, but that, that definitely wasn't a lie. There's nothing pathetic about being a teacher, what kind of nonsense is that? Seriously. I'm definitely not drunk enough to listen to that » D'un bref moulinet de poignet, il demanda au barman de les resservir. Les verres vides firent place à leurs jumeaux, remplis ceux-là, tandis qu'elle riait. « You're odd, répliqua Nick, dans un élan de maturité, pathetic and boring, my arse » se moqua-t-il gentiment, poussant l'un des verres dans sa direction. Elle s'empara de sa main, celle-là même qui s'était égarée un peu plus tôt, et Nick s'immobilisa, déconcerté, avant d'éclater de rire, encore une fois. « Hey, lâcha-t-il, faussement offensé, it's my grandfather's watch. What's the saying again, don't judge a book by its cover, right? Don't judge a man by his watch. Or his tie, for that matter. Besides, who am I, what kind of questions is that? I'm Nick and I'm pretty sure this place would close before I'm done telling you my life story. Another time, maybe » Sure, because the lady would probably love to hear all about your mummy issues and all the shit you've pulled over the years, right.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyJeu 28 Mar - 21:45

« Your marriage sure sounds like fun. » lui accorda t-elle avec une pointe de sarcasme dans la voix. « 32, almost 33. » ajouta t-elle alors qu’il la détaillait du regard, sans aucune gêne, tout en tentant de deviner son âge. « But I’ll take 30. Thanks. » ajouta t-elle, esquissant un petit sourire. « There is an expiration date though. For men… it’s different. » nota t-elle pensive avant d’ajouter, rapidement pour justifié sa dernière remarque. « I mean to have kids. And, I might be kind of old school there, but I like the idea of marrying the man I want to have kids with. » Elle haussa légèrement les épaules. Nick avait déjà vécu tout ça, il avait été marié et il avait une fille, alors forcément il n’avait pas le même discours que Jaya. Et elle voulait bien le croire, mais ne pouvait s’empêcher de rêver à un beau mariage.
Sa main sur son genou, Jaya ne bronchait pas, bien trop à l’aise, bien trop pompette pour vraiment relever la moindre avance du CEO. Il y avait de toute façon une certaine ambiguïté dans l’air, un petit jeu de séduction, presque innocent, alors à quoi bon se froisser pour une main légèrement baladeuse. « It’s… let’s just say you could do better. » Non, ce n’était pas si horrible que ça, elle le taquinait plus qu’autre chose. Elle le regardait, presque attendrit, alors qu’il se lançait encore sur le sujet de Isla. Such a dad. « Oh it’s ok, don’t apologize. I’m used to hear parents talk about their kids, and… I’m having fun trying to picture you wearing a macaroni necklace. » Lui qui paraissait si sérieux dans son costume, elle donnerait cher pour le voir avec un collier peint à la main par un gamine de quatre ans.
La nouvelle du boulot de Nick la surprenait un peu. Déjà parce qu’elle ne s’y était pas attendu, mais également parce qu’elle se sentait un peu pathétique. L’alcool y était certainement pour beaucoup, puisque sober Jaya was very poud of her job et défendait son choix de carrière avec passion. Drunk Jaya, on the other hand, was almost ashamed to be just a teacher. Elle pouvait les entendre les remarques des mecs avec le même statut social que Nick : ‘You went to oxford for that ?’, peut-être que c’était culturel, peut-être qu’aux yeux de certain payer l’entrée dans une fac comme Oxford pour ne pas finir docteur ou ingénieur n’en valait pas la peine. Peut-être qu’enseigner à des gamins trop jeunes et ingrats pour qu’ils ne réalisent l’importance des études ne servait simplement à rien et faisait d’elle une sorte de nounou trop bien payé et qui avait trop de vacances. Peut-être qu’elle s’imaginait que, de là haut, son père avait honte lui aussi de voir que sa fille n’était que prof. « The more drunk you’re gonna get me, the more I’m going to say I’m pathetic. That’s how It works. You don’t wanna hang out with drunk me, she’s a buzz killer. I’ll be talking about my terrible ex-boyfriend and my dead father in 2 drinks and no one wanna hear that. » Lâcha t-elle en repoussant le shot plein dans la direction de Nick. « And thank you. For admiring my work. And also, for hitting on me. It feels nice. » ajouta t-elle en pouffant de rire. « You’re the one wearing a weird tie so not sure who’s really odd here. » la taquina t-elle une nouvelle fois. « Hi Nick. Do tell me about your life story, I’m dying to know. » Elle gloussait comme une idiote face à la réaction du beau brun. « More seriously though. Since you’re mentioning it: I’d love to see you again. But, I also feel like: this… » Elle fit un vague geste de la main entre eux. « this… drunkness of ours right now, is the perfect time to talk about sensitive subjects and our life story. Because, if we do see each other again… things are going to be really awkward. » Elle venait presque machinalement jouer avec la montre de Nick tout en poursuivant. « So you can tell me about this ‘Nick’. You can even tell me on the way out of this stupid place. You can try to make it short if you’re scared to bore me to death. But…» Elle reporta ses grands yeux brun sur les joues légèrement rosé par l’alcool de Nick, le détaillant du regard. « Just know that you’re sitting in front of someone who read every Shakespeare’s play several times and never got bored of it. So… try me. »


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyVen 29 Mar - 11:46

« The most fun I ever had, especially the divorce part, lawyers are hilarious » lâcha-t-il, un rien amer. Le divorce avait été inévitable et il le savait très bien. Ça n'empêchait pas les regrets, ni les remords, et Nick avait appris à vivre avec. Ou plutôt à repousser tout ça dans un coin de sa tête sans trop y penser mais c'était un détail. Il avait eu de la chance, dans cette histoire. Il voyait toujours sa fille, malgré ses trop nombreuses erreurs de père et l'absence qu'il lui avait imposé dès son plus jeune âge. Isla était la plus belle chose qui lui soit arrivée, tant dans son mariage que dans le reste de sa vie, et ce divorce l'avait suffisamment secoué pour lui permettre d'ouvrir les yeux sur le bonheur qui se trouvait juste sous son nez. Il comprenait, d'une certaine manière, cette envie d'avoir des enfants, cette urgence aussi, même si elle ne le concernait guère. « It makes sense, I guess. But seriously, 32. You still got time and from where I stand, anyone would be lucky to, you know, have a family with you, it's probably just a matter of time. Fate works in mysterious ways or so I've heard » ajouta-t-il avec un haussement d'épaules. Le destin, tu parles. Un beau paquet de conneries, oui, mais d'expérience, Nick savait qu'il était bien plus rassurant d'entendre ça plutôt que sa vision rationnelle et, à en croire certain·e·s, quelque peu pessimiste des choses.

But seriously, what the heck was wrong with this tie? Son ancienne secrétaire avait-elle si mauvais goût que ça ? Pensif, il lissa l'accessoire contre sa poitrine. La psychologie ne comptait pas parmi ses domaines de compétence, pas plus que la mode d'ailleurs, mais Nick était presque certain que la jeune femme forçait légèrement le trait. Pour le taquiner ou pour se foutre ouvertement de sa gueule, ça restait à découvrir, mais il préférait largement pencher pour la première option. Difficile de prétendre qu'il était tout à fait l'aise dans cette situation mais Nick était prêt à se lancer. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas eu tant envie de s'intéresser à quelqu'un d'autre et de se laisser aller, sans sérieux, sans penser aux potentielles conséquences et différents paramètres susceptibles de le faire changer d'avis. Son enthousiasme fut cependant légèrement douché par le rappel, volontaire ou non, qu'il était d'abord le père de l'une des élèves de Jaya, un parent parmi tant d'autres. Un vague sourire aux lèvres, il acquiesça doucement avec un bref soupir. What was he thinking, really? But then again, how could he not? She was fun, she was obviously smart and there was the matter of those big brown eyes.

Et de toute évidence, ce n'était pas tout ce qu'il y avait à découvrir chez Jaya Poddar. Un rien surpris par le déballement de détails, Nick resta un instant muet, à apprécier le contact de ses doigts qui glissaient sur sa montre et effleuraient sa peau de temps à autre. Il y avait là un peu trop d'informations à enregistrer pour son cerveau embrumé par la fatigue et l'alcool, et il n'était pas sûr de pouvoir toutes les traiter. La plus importante, pour son ego du moins, tournait en boucle dans sa tête, ricochant sur les autres en détruisant leur poids à chaque choc. I'd love to see you again. Un sourire, finalement, étira lentement ses lèvres. « You wanna get out of here? » Il recula, fronçant les sourcils. « I mean, is that- never mind, I'm terrible at this. Just so you know, I don't, I don't usually do this, I don't drink tequila with many people, pretty much no one actually, and I don't hit on lonely ladies in bars and I, I don't know, I guess I might be exceptionally drunk and quite attracted to you » And brutally honest, for once. « There, I just made things really awkward for myself and you haven't even heard a thing yet about my lovely mother who got my sister and me slippers for Christmas or my eccentric father who probably cares more for stars and planets than he does for his company. Or, you know, that I've been thinking about kissing you since you started making fun of my lovely tie. See, that, that's awkward but I believe some things are bound to me, whether we like or not, it's up to us to choose how to handle them » Ça aussi, il pourrait le blâmer sur son alcoolémie. Le ferait certainement, en fait. Un peu fébrile, il extirpa son portefeuille de la poche intérieure de sa veste et, sans quitter la jeune femme des yeux, il déposa l'une de ses cartes bancaires sur le comptoir, à l'attention du barman qui les écoutait certainement depuis un moment. « So, reprit-il en se levant, I suppose it's up to you. You can either come with me and we can share awkward life stories while my driver pretends he got lost and can't find your address because I told him to, or you can ignore me and my inappropriate behaviour and I promise I'll forget about it and pretend it never happened next time my daughter gets in trouble and you have to lecture her parents. Well, that's a lie, I'll probably think about it but I promise I'll try not to look like I do » It was maybe, probably, definitely time to go home and stop acting like he was twenty all over again.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 93
points : 122
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_pfimrxUW3p1uo37o2o1_500
occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyDim 31 Mar - 11:55

She was right near the edge. Une gorgée de plus et drunk Jaya allait ruiner la soirée. A vrai dire, she was so close to the edge that, at times, her drunk-self was almost showing. Commentaire dépréciatif envers sa personne, crainte d’ennuyer à mourir Nick, qui n’avait probablement pas signer pour une soirée avec une meuf qui semble déprimée dès qu’elle a trop bu. Mais heureusement tipsy Jaya reprenait le dessus, directe et honnête, elle lui faisait clairement comprendre que leur état d’ébriété était le moment parfait pour se confier l’un à l’autre sans gêne. Elle était curieuse d’un savoir plus sur lui, lui qui paraissait si parfait d’apparence mais qui enfin de compte se révélait, petit à petit, être bien plus que cette image un peu trop sérieuse et limite coincé qu’il renvoyait. Il restait muet alors qu’elle lui déballait son explication, un peu bancal vu ce qu’elle avait bu, esquissant un sourire avant d’enfin prendre la parole. « You wanna get out of here? » Ok donc c’était tout ce qu’il avait retenu de tout ça. He’s still just a man I guess. Il se recula, l’air confus avant de reprendre. Maladroit et terriblement honnête il se laissait aller à quelques confessions qui ne manquèrent pas d’arracher un sourire à Jaya. Et évidemment, à son tour, elle retenait surtout deux choses : her was attracted to her and wanted to kiss her. And she would have kissed him right now, right here, s’il ne s’était pas empressé de glisser sa carte bancaire sur le comptoir avant de se lever. « There it is. » lâcha t-elle simplement. « Lame tie, old watch but the man has a driver. » elle esquissait une sourire amusé. Le taquiner pour détendre l’atmosphère mais surtout le détendre lui qui semblait soudainement terriblement tendu, debout à côté de son tabouret, alors que le barman lui rendait sa carte bancaire. « I’d love to share awkward life stories in your car. And I enjoy how inappropriate you are. I actually find it more bold and charming than inappropriate. » avouait t-elle en se levant à son tour.


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Nick Costa


Nick Costa
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t371-nick-don-t-judge-my-choice

messages : 121
points : 117
multinicks : gabrielle, ashley, grace et hannah
avatar : patrick j. adams
crédits : av@myself, gifs@eternalroleplay/myself
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Tumblr_inline_ozheny5xRA1rifr4k_540
occupation : cfo (chief of financial order) of costa coffee and acting ceo while daddy is busy studying stars and ranting on twitter
lives in : a big, empty house in chelsea
relationship status : divorced dad

(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) EmptyLun 1 Avr - 23:07

Il était à peu près certain qu'elle allait, au mieux, lui jeter un regard noir et le planter là, au pire lui asséner une gifle accompagnée d'une salve bien sentie. You wanna get out of there, seriously. Il pouvait presque entendre Poppy ricaner et lui expliquer en profondeur pourquoi, vraiment, ce genre de lines ne fonctionnaient pas, n'avaient jamais fonctionné et ne fonctionneraient jamais, surtout pas pour un type comme lui. La tequila, c'était la faute de la tequila. Et la solitude. Et ces grands yeux bruns dans lesquels il avait du mal à ne pas se perdre. Un tout petit peu.

Contre toute attente, un sourire amusé illumina le visage de la jeune femme qui se moqua gentiment. Plus soulagé qu'il ne voulait bien l'admettre, Nick haussa les épaules. « Well, I do know how to drive but I'm in no shape to do that right now, although I do have a nice collection of cars, if you want me to keep bragging » précisa-t-il avec un sourire faussement innocent. C'était par ailleurs l'un des rares plaisirs qu'il assumait sans la moindre honte, principalement parce qu'on avait souvent mis en avant le manque d'originalité d'une telle passion, pour un type de son statut social. La banalité n'avait jamais effrayé ni vexé Nick, bien trop ravi de pouvoir s'y réfugier, a contrario de son paternel, éternel excentrique. « I'd recommend to not encourage me if I were sober but lucky for me, I'm not. So let's go, so I show you how charmingly inappropriate I can get under the proper circumstances. Thanks mate, have a lovely night, ajouta-t-il à l'intention du barman en récupérant sa carte bleue. Let's go then » Des mots simples, qu'on pouvait croire sans grande conséquence. Une petite phrase idiote que, pourtant, Nick ne se serait jamais imaginé prononcer.

Par bonheur, Jim, son chauffeur, n'avait pas posé trop de questions lorsqu'il lui avait glissé un discret coup de fil tandis que Jaya était occupée au vestiaire. Avec la quasi-totalité de ses employés, Nick respectait une distance polie, quoi qu'un peu glaciale. On se taisait généralement lorsqu'il entrait dans une pièce, personne ne s'empressait de venir lui raconter les derniers potins relayés par Milicent du service comptabilité, on ne le conviait aux pots de départ que parce qu'il les finançait et ça lui convenait parfaitement. Avec Jim, en revanche, c'était un peu différent. Plus âgé que lui et chargé de ses déplacements depuis son entrée à l'université, l'homme avait assisté à la plupart de ses succès comme ses échecs. Il avait été là lorsque son ex-femme lui avait annoncé sa grossesse, là aussi à chaque fois que sa mère s'était souvenue de l'existence de ses enfants, chaque fois que son père s'était laissé aller à une nouvelle frasque fantasque. Il était toujours là, planté à côté de l'élégante Audi, prêt à ouvrir la portière et à offrir un sourire compatissant lorsque Nick quittait son bureau des heures après le départ de son dernier employé. Il était toujours là quand Isla refusait de répondre au téléphone, toujours là lorsque Nick laissait des messages d'excuses sur le répondeur de sa petite sœur. Jim était une perle et une perle bavarde, qui n'hésitait pas à s'autoriser, ici et là, une petite remarque, réconfortante ou moqueuse selon les circonstances. Cette fois, pourtant, il était resté muet quand Nick lui avait exposé la situation et demandé, d'un ton qui n'invitait pas vraiment à la négociation, qu'il roule jusqu'à nouvel ordre, jusqu'à ce que le carburant leur fasse défaut s'il le fallait.

Nerveux, Nick guida la jolie brune jusqu'à la voiture et s'efforça d'ignorer le regard un rien surpris et le sourire discret de son chauffeur. « This is Jim, finit-il par lâcher à l'intention de la jeune femme, conscient de l'image qu'il donnerait s'il ignorait royalement le pauvre homme. Jim, Ms. Poddar, whom we'll be dropping off at some point tonight. Feel free to give your address whenever you wanna go home by the way. After you » glissa-t-il plus bas, une main sur la portière qu'il venait d'ouvrir, l'autre désignant l'intérieur du véhicule.

_________________
--- I don't want another pretty face, I don't want just anyone to hold. I don't want my love to go to waste, I want you and your beautiful soul. You're the one I wanna chase, you're the one I wanna hold. I won't let another minute go to waste, I want you and your beautiful soul.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty
MessageSujet: Re: (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)   (2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(2018/11) fancy seeing you here (w/ Jaya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'île] Jaya
» 18-04-2018
» 26.11.2018
» 12.02.2018
» 7/2/2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALL TOO WELL :: inner south :: wandsworth :: wandsworth :: chez bruce-
Sauter vers: