Partagez | 
 

 (2018) the club closed at two A.M.

Aller en bas 
Zahra Atkins


http://alltoowell.forumactif.com/t329-zahra-don-t-let-the-past-b

messages : 122
points : 128
multinicks : Jaya Poddar, Billie Sanders & Eliza Vanderbilt
avatar : Alia Bhatt
crédits : Dreams ♥ + tumblr pour les gifs.

occupation : Bollywood failure with a lot of issues.
mood : depressed mess
lives in : small one story house in hammersmith with her mum, her sister (Farah) and her cat (Edward).
relationship status : Technically she's in a relationship, but she left him in India so she's playing the 'single' card.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: je suis dispo, yep. (2/3)
préférences de rp: frenglish, pas trop long, merci.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: (2018) the club closed at two A.M.   Dim 18 Nov - 14:29

the club closed at two A.M  
Il y avait des soirs où elle restait chez elle, avec son chat, à regarder des documentaires sur l’espace ou sur des tueurs en série. Puis il y avait des soirées comme celle-ci, où tout dérapait en un rien de temps, où rapidement elle ne marchait plus vraiment droit. Sniffer des trucs pas net sur la cuvette des toilettes d’un club, avaler quelques pilules refilées par un soi-disant ami, noyer le tout sous des tonnes de rhum, danser sur des remix médiocres de grands tubes, vomir un coup, puis recommencer. Elle se sentait étrangement vivante dans ce genre de moment, libérée de tout ce qui pouvait la tracasser. Perdre le contrôle pendant un temps, oublier ses échecs, ses prises de tête… C’était certainement ce qu’elle préférait. Cette sensation d’être invincible, de pouvoir faire ce qu’elle voulait. Puis la soirée c’était terminée. Les lumières c’étaient rallumé et le club c’était vidé. Retour dans le froid de l’automne Londonien et cette légère pluie qui venait faire onduler ses cheveux. Ceux qui était là pour danser et boire avec elle était depuis longtemps partis. Seule, ses converses mouillées après avoir marché dans des flaques, son manteau à la main alors qu’il ne faisait que sept petits degrés. Elle avait erré un moment dans les rues, sans trop savoir où elle allait, ni même où elle était. Téléphone en main, rigolant toute seule face à des meme, tout en titubant sur le trottoir mouillé, frôlant les murs, traversant la rue sans vraiment regarder, encore trop perchée pour prêter attention à ce qui l’entourait. Elle avait fini par rentrer dans une supérette, ouverte toute la nuit, pour acheter une barre chocolatée. Un billet de 10£ pour un mars qui ne valait même pas 1£, puis elle était repartie sans sa monnaie. Observant les buildings alentours, mordant dans la seule nourriture solide qu’elle mangeait de la soirée. De quoi la réveiller un peu. Camden, elle savait où elle était et sans vraiment y réfléchir elle laissait ses jambes la porter jusqu’à l’immeuble où vivait Riley. Même dans son état, sa mémoire ne lui faisait pas défaut, surtout quand il s’agissait de chiffre et c’est donc sans mal qu’elle tapait le code pour ouvrir la porte donnant sur le hall. Rentrer au chaud, rien qu’un moment. La porte c’était refermée derrière elle et elle était venue se laisser tomber par terre, au pied du mur sur lequel se trouvait les boites aux lettres des locataires. Déballant un peu plus sa barre chocolatée pour venir mordre une nouvelle fois dedans, elle fixait ses chaussures, le regard vide.


_________________
There's glitter on the floor after the party, Girls carrying their shoes down in the lobby.
Revenir en haut Aller en bas
Riley Donigan


http://alltoowell.forumactif.com/t327-riley-i-m-wishing-hell-on-

messages : 76
points : 97
multinicks : alison & jake
avatar : aja
crédits : moi-même (avatar & gifs)

occupation : beauty guru on youtube, drag performer, makeup artist, singer.
mood : horny bitch
lives in : squatting their boyfriend's place in islington. the both of them are currently looking for a new place to settling in together.
relationship status : Noah, Noah, Noah.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp:
préférences de rp: frenglish sous toutes ses formes
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Lun 19 Nov - 19:01


≈ ≈ ≈
{ the club closed at two a.m }
crédit/ tumblr ✰ w/ @zahra atkins
Another day, another slay. La soirée ne s’était résumé qu’à une nouvelle occasion de prouver aux habitués du club l’étendue de ses talents lorsqu’il n’était pas planté devant sa caméra pour ses vidéos YouTube. Des lipsynch sur les Little Mix et Ariana Grande pour rentrer dans le thème lancé pour la soirée, des grand-écarts et des death drops pour compléter les mouvements de danse qu’il avait en réserve, et un look et makeup préparés spécialement pour l’occasion. Il donnait toute son énergie lorsqu’il était sur scène, Riley, il démontrait toute sa passion dans ses performances sans se retenir une seule seconde. Et c’était d’ailleurs bien ce qu’il aimait dans le drag d’ailleurs : pouvoir laisser libre court à sa créativité et son imagination face à un public prêt à l’accueillir les bras ouverts lorsqu’il bougeait sur scène, avoir des retours des autres drag queens dans une ambiance de communion et d’entraide, et s’amuser sans se prendre la tête après des heures à avoir travailler sur la préparation de chaque performance. Une passion prenante et qui lui demandait un certain temps mais qu’il n’était pas prêt d’abandonner de sitôt tant sa dévotion se faisait aisément ressentir à chacune des occasions qu’il avait pour le prouver. Et il se rendait plusieurs fois par semaine dans les clubs avec la même volonté, la même énergie, et l’envie de partager ces instants avec les autres artistes du club. Seulement cette fois, il avait eu l’esprit ailleurs à son retour dans les coulisses avec les autres queens, Riley, il avait tenté tant bien que mal d’effacer le souvenir des confidences de Noah en l’ignorant tout bonnement pour rester avec les autres muni de plusieurs shots de tequila en main. Une soirée plus chaotique que prévue et qui s’était achevée lorsque la fatigue de ses muscles endoloris s’était réveillée sans crier gare. Un premier signe qui lui montrait qu’il était temps de rentrer chez lui – à défaut d’avoir mis les mains sur une conquête pour la nuit – et qu’il n’était pas prêt à combattre. Alors il était parti sans prendre le temps d’effacer Zelda de son visage et de se changer pour remettre des vêtements chauds. À la place, il s’était contenté de commander un Uber pour venir le déposer devant chez son immeuble au cœur de Camden. Le trajet de quelques minutes avait fini par calmer les effets de la tequila encore présent dans son corps et l’optique de rejoindre son lit n’était plus que la seule dans son esprit lorsqu’il en sorti pour rejoindre son immeuble. Une envie simple et compréhensible qui se retrouva bien vite aux oubliettes lorsque son visage se posa sur celui de Zelda assise en plein milieu du hall d’entrée au niveau des boîtes aux lettres. “Zazoo?? Am I still drunk? Why are you on the floor??” Les questions ne faisaient que démontrer son incompréhension. Pourtant il se doutait bien que sa meilleure amie n’était pas venue pour une soirée pyjama improvisée. Pas à cette heure-là, non, pas dans l’état dans lequel elle semblait se trouver. Un état qu’il tentait de combattre pour l’empêcher de sombrer. “Come on, get up. It’ll be better inside my apartment.”, rajouta-t-il en enlevant ses talons pour les prendre dans sa main gauche avant d’aider la brune à se relever. Ses colocataires ne seraient probablement pas du même avis que lui mais il était bien loin de s’en préoccuper. Il n’avait plus que l’état et le bienêtre de Zahra en tête.

_________________
ayo sis
I’m just getting started this is start of the chase I roll on these haters while I’m winning the race.
Revenir en haut Aller en bas
Zahra Atkins


http://alltoowell.forumactif.com/t329-zahra-don-t-let-the-past-b

messages : 122
points : 128
multinicks : Jaya Poddar, Billie Sanders & Eliza Vanderbilt
avatar : Alia Bhatt
crédits : Dreams ♥ + tumblr pour les gifs.

occupation : Bollywood failure with a lot of issues.
mood : depressed mess
lives in : small one story house in hammersmith with her mum, her sister (Farah) and her cat (Edward).
relationship status : Technically she's in a relationship, but she left him in India so she's playing the 'single' card.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: je suis dispo, yep. (2/3)
préférences de rp: frenglish, pas trop long, merci.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Mer 21 Nov - 12:09

the club closed at two A.M  
Elle fixait ses pieds, ses converses trempés, remuant, à l’intérieur de celles-ci, ses oreilles gelés, entourés d’une paire de chaussette aussi froide et mouillée que les flaques dans lesquels elle avait marché. Soudain la porte du hall d’entrée s’ouvrit. Un courant d’air froid et un léger grincement, suivit d’un bruit de talon claquant sur le carrelage qui recouvrait le sol. Puis une voix, trop familière qui venait raisonné dans la pièce quasi vide. Cet accent british, cette intonation un peu sassy. Zahra redressa la tête pour voir, non pas Riley mais une blonde sulfureuse, bien trop peu vêtu pour la saison. Sur le coup, et dans son état actuel, elle eut un moment de doute, manquant de s’étouffer avec sa barre chocolatée. Était-ce bien Riley qui se tenait là, dans cette nuisette rose ? Depuis quand avait-il les cheveux aussi long et blond ? Comment avait-il fait pour que ses cheveux soient aussi parfaitement bouclés ? où avait-il acheté ces talons rose-pâle qui allaient parfaitement avec sa tenue ? and those earrings ? Hellooooo ? Tout se bousculait dans sa tête, entre véritable question d’identité et beauty tips. A l’ouï il s’agissait de Riley mais à la vue elle ne savait plus trop. En fait, Zahra ne savait même plus ce qu’elle foutait là, pourquoi est-ce qu’elle était venue jusqu’ici et pourquoi est ce qu’elle bouffait cet horrible chocolat ? « Who are you? » Finit-elle par lâcher, alors que Riley, où plutôt Zelda, s’approchait d’elle, retirant ses chaussures à talon, avant de l’aider à se redresser. Et malgré la confusion, la jeune femme se laissait faire, se tirant maladroitement sur ses pieds, tentant de faire mine d’être sobre alors qu’elle tenait à peine debout. « I was just sitting here, yaar. » assura t-elle, comme s’il s’agissait d’une réponse valable. Puis elle venait frotter son pantalon, d’une main, presque machinalement, sans vraiment parvenir à le nettoyer, avant de reporter son regard un peu vitreux sur Riley. Elle le détailla longuement du regard, les yeux légèrement plissés, comme pour mieux détailler le maquillage de la drag queen et les trais de son visage qu’elle connaissait par cœur. « Riley, there’s too many glittery things on your eyes, it’s blinding me. » dit-elle avant de venir s’agripper au bras de son ami, tenant toujours fermement son Mars de sa main droite. « D’you have some… Mexican food at home? » Sober Zahra était dans la privation, le genre de fille à se mettre le doigt au fond de la gorge si elle osait avalé un truc trop gras ou trop sucrée, celle qui avalait des smoothie immonde à longueur de journée. Wasted Zahra en revanche, se laissait aller à toute sorte de junk food, laissant parler son estomac. « Like… tacos or something. With chicken and spices. » continuait-elle alors qu’ils se dirigeait vers l’ascenseur. « Where were you? and what's going on with those pink feathery things on your dress? »


_________________
There's glitter on the floor after the party, Girls carrying their shoes down in the lobby.


Dernière édition par Zahra Atkins le Sam 24 Nov - 23:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riley Donigan


http://alltoowell.forumactif.com/t327-riley-i-m-wishing-hell-on-

messages : 76
points : 97
multinicks : alison & jake
avatar : aja
crédits : moi-même (avatar & gifs)

occupation : beauty guru on youtube, drag performer, makeup artist, singer.
mood : horny bitch
lives in : squatting their boyfriend's place in islington. the both of them are currently looking for a new place to settling in together.
relationship status : Noah, Noah, Noah.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp:
préférences de rp: frenglish sous toutes ses formes
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Sam 24 Nov - 1:21


≈ ≈ ≈
{ the club closed at two a.m }
crédit/ tumblr ✰ w/ @zahra atkins
Il s’imaginait simplement finir la nuit dans son lit, à décuver doucement les litres de tequila ingurgités pendant la soirée après avoir retiré le visage de Zelda de celui de Riley. Rien d’autre. Une nuit tranquille en sa seule compagnie ; une nuit calme après une agitation certaine dans le club en s’interdisant à penser aux mots de Noah. La fatigue l’aidait à se faire à ce programme, le froid à se dépêcher de rentrer. Car la pauvre fourrure sur son dos ne combattait en rien le début de l’hiver londonien et la douleur dans ses muscles ne lui donnait pas l’envie de traîner davantage. Une fin de nuit qui n’aurait pas dû poser de problèmes pour lui en somme. Et pourtant, Il avait suffi de peu pour tout chambouler. La simple vue de Zahra, assise sur le sol de son hall d’entrée dans un état incertain. Rien de plus. Et il n’avait pas caché sa surprise, Riley, pensant d’abord à une mauvaise hallucination provoquée par l’alcool avant de se rendre à l’évidence. Sa meilleure amie était bien venue de nulle part, sans prévenir et en attendant par terre sans la moindre expression sur le visage. Sa première réponse, en apercevant son visage encore maquillé, lui avait même décroché un léger pouffement de rire alors qu’il se rapprochait déjà d’elle pour l’aider à la relever avec sa paire de talons roses dans les mains. Le maquillage de Riley et l’état de Zahra rendait la demande de la jeune femme presque légitime. La drag queen connaissait pourtant trop bien la brune pour comprendre qu’elle était loin d’être sobre. À croire que la tequila dans son propre sang s’était évaporé à la vue de la jeune femme pour le rendre le plus responsable des deux. Car depuis un moment déjà, il avait ce rôle-là auprès de la brune. L’ami responsable, son seul ami, celui qui s’occupait d’elle et veillait à ce qu’elle ne dérape pas. La tâche n’était pas évidente, son emploi du temps et ses activités ne l’aidant pas particulièrement à être toujours disponible, mais il faisait de son mieux pour passer du temps avec elle. Car elle était importante pour lui, Zahra, et la voir aussi mal le renvoyait à des périodes instables de sa vie qu’il refusait de revivre avec elle. “Just sitting here, in my building, in the middle of the night? I know you love me but come on.” Il répondait en prenant le temps de l’observer un peu plus longuement, comme pour se rendre compte de l’état complet dans lequel elle se trouvait. Regard vide et bousillé par le trop plein d’alcool, apparence de fin de soirée qui n’avait plus rien de soigné. L’image qu’il avait actuellement en face de lui n’était pas la plus flatteuse et la remarque de son amie paraissait presque comme la première preuve qu’il restait encore une part de la Zahra qu’il connaissait en elle. “Don’t read my makeup or even question my womanhood and let me be your guiding light for the night.”, se contenta-t-il de lui répliquer avec un ton surjoué qui ne faisait qu’accentuer le côté dramatique de sa tenue. “I don’t know about actual Mexican food but I’m sure I can cook you something that looks Mexican if you want. But you better be nice with my cooking skills.” Un avertissement qui n’avait rien de sérieux balancé devant l’ascenseur. Il n’était plus sûr de ce qu’il devait penser de l’état de son amie, Riley, il restait encore partagé sur l’attitude à adopter et ne pouvait plus que continuer à se comporter normalement dans l’espoir de l’aider au mieux. “I’m a busy woman, I was working at the club. You know shaking my ass, lipsynching, rapping my songs and ignoring that one queen who told me she was into me. Nothing crazy. And I made my outfit, I felt really fishy thank you for noticing.”, lâcha-t-il d’une seule traite avant de rentrer à l’intérieur de l’ascenseur qui venait d’arriver et d’appuyer sur le bouton de son étage. Il donnait une réponse beaucoup trop détaillée, ne s’apercevant même pas du vocabulaire spécifique qu’il employait pour décrire sa soirée. Elle devait pourtant avoir l’habitude depuis le temps, Zahra, ce n’était pas la première fois qu’il lui parlait de son travail en dehors de YouTube. Et il n’avait pas réussi à ne pas mentionner Noah, oubliant presque qu’il voulait prendre une certaine distance avec lui pour réfléchir à ses mots. “Enough about me though. What did you do tonight? You should have come to the club. You know you’re always invited and I like seeing familiar faces while I’m performing.” Une simple réalité formulée en insistant sur le déroulé de la soirée de la brune.

_________________
ayo sis
I’m just getting started this is start of the chase I roll on these haters while I’m winning the race.
Revenir en haut Aller en bas
Zahra Atkins


http://alltoowell.forumactif.com/t329-zahra-don-t-let-the-past-b

messages : 122
points : 128
multinicks : Jaya Poddar, Billie Sanders & Eliza Vanderbilt
avatar : Alia Bhatt
crédits : Dreams ♥ + tumblr pour les gifs.

occupation : Bollywood failure with a lot of issues.
mood : depressed mess
lives in : small one story house in hammersmith with her mum, her sister (Farah) and her cat (Edward).
relationship status : Technically she's in a relationship, but she left him in India so she's playing the 'single' card.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: je suis dispo, yep. (2/3)
préférences de rp: frenglish, pas trop long, merci.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Dim 25 Nov - 0:35

the club closed at two A.M  
Zahra elle avait de nombreuses facettes et toutes n’étaient pas belles à voir. L’actrice aux joues poudrées et au sari coloré qui dansait sur des chansons indiennes était bien loin. Ne restait, ce soir, que cette Zahra-là. Celle qui avait avalé des pilules qui avaient dilatées ses pupilles, puis qui c’était enfilée des verres avant de tituber dans les flaques de la capitale britannique. Ce n’était pas glorieux et malgré son état, elle savait une chose : elle ne pouvait pas rentrer chez elle comme ça. Alors il ne lui restait que peu d’option. Parfois elle errait dans les rues, jusqu’à ce qu’elle ne se sente assez sobre pour rentrer discrètement, sans réveiller sa mère, ni sa sœur ; d’autre fois elle se faisait vomir, espérant accélérer le processus, puis le reste du temps, elle finissait chez un ami. Soit un ami de substitution, histoire passer la nuit ; soit un vrai ami. Et il n’y avait pas plus vrai que Riley. Il était le seul à la connaitre aussi bien, le seul qui l’avait connu avant tout ça, avec ses échecs, mais aussi avant son succès, celui qui avait vu Zahra, reine du collège, Zahra première de sa classe en science qui pourtant tente de se donner un genre de petite rebelle en se mettant au fond de la classe. Ils avaient longuement été séparé, Zahra étant partie à l’autre bout du monde pour poursuivre ses rêves, mais ils avaient su se retrouver. Ils avaient tout les deux terriblement changé à leur retrouvaille, mais qu’importe, Zahra l’acceptait comme il était. Il l’accompagnait jusqu’à l’ascenseur, lui promettant à manger, plaisantant un peu. Zahra, de toute façon, n’était pas vraiment en état de critiquer sa nourriture. Si en temps normal elle était difficile, là il pouvait tout à fait lui donner du poulet trop cuit avec des épices dessus qu’elle s’en contenterait probablement. « You’re a great cook. Just don’t poison me. » lâchait-elle très sérieusement. C’était presque ironique quand, enfin de compte, elle se débrouillait très bien pour s’empoisonner toute seule, pas besoin de l’aide de Riley pour ça. Ils rentrèrent dans l’ascenseur alors que Riley lui expliquait, très rapidement, peut-être trop rapidement pour Zahra, ce qu’il avait fait de sa soirée. « what ass? » lâchait-elle, encore assez lucide pour le charrier un peu. « Who’s into you?  » ajouta t-elle avant de confirmer, très sincèrement : « You look great. » Zahra elle ne cherchait pas vraiment à comprendre totalement l’univers des drag queen, elle ne s’y intéressait que de loin, sachant simplement qu’il s’agissait de performance et que Riley faisait la plus part de ses costumes lui-même. Alors elle respectait ça, parce que, même si dans l’immédiat elle n’était pas grand-chose, elle était tout de même, à la base, actrice et chanteuse. Donc la performance, le spectacle et le too much elle connaissait. Elle bossait dans l’industrie du cinéma indien for Christ’s sake, il n’y avait pas grand-chose de plus kitch que ça ! Donc l’extravagance de Riley ne la choquait pas, loin de là. Par contre, elle avait parfois du mal à suivre de qu’il racontait et à comprendre son jargon. « You don’t look like a fish though. More like a sexy fairy. » fit-elle remarque en le suivant dans l’ascenseur. Les portes se refermèrent et Riley reprit la parole. « I went out. » dit-elle simplement. Elle lui dirait bien avoir bu quelques verres, mais ça s’arrêterait là. Zahra, elle ne l’admettait jamais, parce que selon elle, elle n’avait pas de problème, c’était juste de temps en temps, pas de quoi en faire tout un tas. Seulement voilà, elle avait été sobre pendant quelques mois après son retour, non pas parce qu’elle le voulait, mais parce qu’elle s’était donnée du mal pour le cacher à sa famille, et puis aussi parce qu’il fallait bien admettre qu’elle n’avait plus her ‘usual guy’ around. Petit à petit, elle avait repris ses marques à la maison, repéré les allers et venus de sa sœur, les heures à laquelle sa mère se couchait. Trouver un nouveau dealer avait été plus compliqué qu’à Mumbai, parce qu’elle en côtoyait plus la même sphère. Il lui avait fallu trouver un gars pas trop louche et surtout trouver un dealer sans vraiment le chercher, sans vraiment avoir à poser clairement la question à quelqu’un. Ça lui avait pris du temps, elle en avait passé des soirées, avant de trouver le bon groupe de personne, ceux qui ‘knew a way to have a lot of fun’. Et maintenant qu’elle savait vers qui se tourner ça recommençait, lentement mais surement, depuis le mois d’août.


_________________
There's glitter on the floor after the party, Girls carrying their shoes down in the lobby.
Revenir en haut Aller en bas
Riley Donigan


http://alltoowell.forumactif.com/t327-riley-i-m-wishing-hell-on-

messages : 76
points : 97
multinicks : alison & jake
avatar : aja
crédits : moi-même (avatar & gifs)

occupation : beauty guru on youtube, drag performer, makeup artist, singer.
mood : horny bitch
lives in : squatting their boyfriend's place in islington. the both of them are currently looking for a new place to settling in together.
relationship status : Noah, Noah, Noah.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp:
préférences de rp: frenglish sous toutes ses formes
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Mar 18 Déc - 17:43


≈ ≈ ≈
{ the club closed at two a.m }
crédit/ tumblr ✰ w/ @zahra atkins
Il y avait une certaine simplicité dans son amitié avec Zahra, un attachement et une sincérité naturels qui avaient repris place au retour de la brune. Peu importait la distance ou les années d’absence au final, la continuité de leur relation n’avait pas eu besoin d’un nouveau temps d’adaptation pour reprendre son court. Non, la complexité de la jeune femme ne venait que de ses problèmes et de son refus d’en assumer l’existence. Et il n’avait pas eu besoin d’en attendre confirmation dans la bouche de son amie pour comprendre, Riley, il n’était pas aveuglé par ses tentatives de camoufler ses addictions et comprenait sans qu’elle n’ait besoin de parler. Et il faisait au mieux pour l’aider sans la brusquer, pour être là sans pour autant s’imposer et lui dire quoi faire. Souvenirs douloureux d’un passé encore récent avec sa propre mère qu’il tentait d’oublier et de ne pas voir se réitérer avec la brune. Zahra était devenue une nouvelle priorité, sa santé et son bonheur ses objectifs premiers. Il ne pouvait pas la voir s’effacer sans essayer de la relever, sans amoindrir la douleur et la profondeur de ses maux. Et ce n’était peut-être pas le mieux à faire ou le plus efficace, mais au moins il avait le mérite d’être là pour elle. Et si être là pour elle voulait dire cuisiner mexicain en plein milieu de la nuit après avoir performé en tant que Zelda, c’était exactement ce qu’il allait faire avant oser aller se coucher. “I’ve never poisoned anyone yet, don’t worry. My food won’t be a problem.” Il répondait calmement sans appuyer sur les sous-entendus qui pouvaient pourtant se dégager de ses paroles. Sa nourriture, loin d’être la cause d’un potentiel empoisonnement. C’était le message qu’il tentait vainement de lui faire passer avant de reprendre sur les raisons de sa tenue et de ses occupations en tant que drag queen. Un monde que Zahra ne connaissait pas et qu’il n’avait pas eu l’occasion de lui présenter au final. Les costumes, le maquillage, les lipsynch, le rap, les performances. Il lui avait raconté, Riley, il était capable de se plaindre de chacune des tenues qu’il sortait de sa machine à coudre. Seulement les détails de ses accomplissements, du milieu dans lequel il évoluait et la présentation de son travail n’avaient pas encore abouti. “Thank you boo.”, se contenta-t-il de répondre en acceptant les compliments de son amie après avoir ignoré la première partie sur son corps. Puis il grimaça légèrement en réfléchissant à une réponse satisfaisante à la question de son amie. Noah. Il ne savait même plus pourquoi il s’était senti obligé de parler de lui. La révélation hasardeuse de la drag queen sur ses sentiments pour lui l’avait visiblement contrarié plus que ce qu’il ne se l’imaginait et il n’avait aucune idée de comment gérer la situation sereinement. “Uhm nothing important I guess. A queen I’m working with – who’s also a friend – made me understand she liked me. That’s it.” Il ne se perdait pas en détails et ne savait même pas si en parler à son amie servirait à quelque chose. Les relations n’étaient clairement pas sa spécialité et s’imaginer devoir mettre un terme sur ce qu’il pouvait à son tour ressentir pour Noah lui donnait des sueurs froides. Pourtant il tentait de garder une poker face alors que la brune rentra dans l’ascenseur avant de ne rebondir que sur la dernière remarque de son amie sur le vocabulaire qu’il avait utilisé un petit peu plus tôt pour décrire son apparence en drag. “I’m ok with the sexy fairy; but just so you know: being fishy in drag slang means looking like a woman.”, répondit-il amusé avant de se reconcentrer sur Zahra et lui demander à son tour ce qu’elle avait fait alors que l’ascenseur commença son ascension. Sortie. Elle était sortie. Bien, le manque de détails était aussi évident qu’intentionnel et il ne savait pas tellement ce qu’il en ferait. “Good thing you told me, I would have never imagined since you’re here and not in your bed.” Un sarcasme amical qu’il ne formula qu’avec bienveillance sans pour autant insister sur les détails. “I’m glad you came to me though.”, rajouta-t-il ensuite alors que les portes de l’ascenseur se rouvrir. Il était heureux de la voir dans un état qui n’était pas encore critique ; heureux qu’elle ait décidé de venir le voir au lieu d’errer dans les rues londoniennes toute la nuit ; heureux d’être une option viable pour elle. “Come on, let’s see if I have food. Just be careful, my roommate is probably asleep.”, finit-il par annoncer dans un chuchotement avant de tourner sa clé dans la serrure avec délicatesse et de rentrer chez lui à pas léger en lui faisait ensuite signe de le suivre dans la cuisine.

_________________
ayo sis
I’m just getting started this is start of the chase I roll on these haters while I’m winning the race.
Revenir en haut Aller en bas
Zahra Atkins


http://alltoowell.forumactif.com/t329-zahra-don-t-let-the-past-b

messages : 122
points : 128
multinicks : Jaya Poddar, Billie Sanders & Eliza Vanderbilt
avatar : Alia Bhatt
crédits : Dreams ♥ + tumblr pour les gifs.

occupation : Bollywood failure with a lot of issues.
mood : depressed mess
lives in : small one story house in hammersmith with her mum, her sister (Farah) and her cat (Edward).
relationship status : Technically she's in a relationship, but she left him in India so she's playing the 'single' card.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: je suis dispo, yep. (2/3)
préférences de rp: frenglish, pas trop long, merci.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Ven 21 Déc - 13:08

the club closed at two A.M  
« She liked you? Or she likes you? » demandait-elle, le regard un peu perdu dans le vide alors qu’ils rejoignaient l’ascenseur. « And it is important, cause it’s important to be liked by people. » ajoutait-elle très sérieusement. Puis c’était aussi important que son meilleur ami lui raconte tout ce qui se passait dans sa vie. Les portes de l’ascenseur s’ouvraient et ils montaient tous les deux à l’intérieur, Zahra se réagrippant au bras de Riley. « So am I a fish then ? » elle avait un peu du mal à réfléchir Zahra à cette heure là et dans son état. Le sujet changeait rapidement et passait de Riley à elle. En temps normal elle aimait bien parler d’elle, mais ce soir elle était partagée entre la culpabilité d’avoir abusé toute la soirée et les effets de l’alcool qui lui donnait envie de tout raconter à Riley en détail. Ce dernier recevait évidemment sa réponse, des plus vague, avec beaucoup de sarcasme. « I went to a party. » précisait-elle comme pour se justifier. « And I always come to you, boo. » Ajoutait-elle alors que les portes de l’ascenseur se rouvraient. « You’re my favorite person and you smell good. » elle le suivait jusqu’à chez lui, il ouvrait la porte et l’invitait à l’intérieur. Zahra, toujours un peu titubante, s’avançait dans la pièce principale alors que son ami refermait la porte et lui faisait signe de le suivre dans la cuisine. « Do you have some beer around here? » demandait-elle, à voix haute, par habitude. Ces foutus pilules avaient le dont de lui donner soif. La faim encore, ça passerait très vite et elle perdrait l’appétit dès les effets de la drogue dissipée, où dès que Riley aurait cuisiné quelques choses, mais la soif restait. D’autant plus qu’elle tentait toujours d’arranger ça avec de l’alcool. Ce qui n’était pas efficace du tout. Elle ouvrait le frigo, faisant comme chez elle, attrapant une bière, qu’elle décapsulait avec aisance avant d’en prendre de grandes gorgées. Puis elle posait la bouteille sur le plan de travail avant de grimper maladroitement sur celui-ci, laissant balancer ses pieds dans le vide, observant Riley s’activer en cuisine. « I took some stuff. » lâchait-elle enfin, attrapant sa bière pour en prendre une nouvelle gorgée. «They make those pills reeeeaaal cute you know. With some little drawings on them, colors and all that. It’s like … candies. It’s fun. »




_________________
There's glitter on the floor after the party, Girls carrying their shoes down in the lobby.
Revenir en haut Aller en bas
Riley Donigan


http://alltoowell.forumactif.com/t327-riley-i-m-wishing-hell-on-

messages : 76
points : 97
multinicks : alison & jake
avatar : aja
crédits : moi-même (avatar & gifs)

occupation : beauty guru on youtube, drag performer, makeup artist, singer.
mood : horny bitch
lives in : squatting their boyfriend's place in islington. the both of them are currently looking for a new place to settling in together.
relationship status : Noah, Noah, Noah.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp:
préférences de rp: frenglish sous toutes ses formes
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Dim 6 Jan - 1:09


≈ ≈ ≈
{ the club closed at two a.m }
crédit/ tumblr ✰ w/ @zahra atkins
Extérioriser le récent problème de Noah auprès de la brune le dérangeait quelque peu sans qu’il ne puisse réellement s’expliquer. C’était pourtant la première fois qu’il se confiait sur la situation, la première fois qu’il reconnaissait les sentiments de la drag queen à son égard, la première fois qu’il admettait devoir trouver une solution pour tirer les choses au clair le plus efficacement possible. “She likes me. She has a crush or something. I don’t know if she’s that into me or not. But we’re working together so I don’t want it to be messy.”, balança-t-il d’un air distant tout en haussant les épaules. “Sure. But it’s weird when it’s from a friend. Anyway.” Le sujet le mettait quelque peu mal à l’aise et redonnait vie aux propres questions qu’il pouvait se poser quant à Noah. Et ce n’était pas agréable, non, c’était une nouvelle raison de s’arracher les cheveux en s’obligeant à penser à toutes les conséquences de ses prochains gestes auprès de lui. Alors il avait fini par changer de sujet en lui montrant sa gêne pour préférer s’adonner à des explications sur ses looks et le vocabulaire d’une drag queen. “Uhm yes. It’s a bit misogynistic but gay men tend to think pussies smell like fish. Drag queens just use it as a way of saying fuck you. Well, at least I do.” Il ne s’était pas attendu à devoir s'adonner à de tels détails sur le drag slang en apercevant Zahra allongée sur le sol de son hall d’entrée, et pourtant. Le débat sur l’utilisation du mot fish n’était cependant pas ce qui l’inquiétait pour l’instant et la drag queen avait fini par retourner le sujet de discussion sur la soirée de sa meilleure amie en lui glissant être heureux de la voir s’être tournée vers lui. Et la réponse de la brune, tandis qu’il était en train d’ouvrir la porte de son appartement, lui arracha un sourire amusé mélangé à une moue presque reconnaissante. “I’m glad to be your favourite person. I do smell good, I bought myself a new perfume and it’s the best fragrance ever.” Une manière quelque peu inhabituelle d’accepter les déclarations toutes aussi inattendues de Zahra mais qui lui correspondait bien. Et une fois à l’intérieur de l’appartement, les deux se dirigèrent vers la cuisine silencieusement. Riley lui avait promis de cuisiner mexicain, et il tenait bien respecter sa parole. Seulement à une heure aussi avancée et avec aussi peu d’ingrédients mexicains, les recettes seraient assez limitées. Pourtant il attrapa plusieurs avocats et les sachets d'épices à sa disposition et commença sa préparation de guacamole avec concentration tout en conservant la brune dans son champ de vision. “Beer, really? Take water, it’s healthier boo.” Pourtant, avec les mains dans le guacamole, il n’avait pas réussi à empêcher son amie de se saisir de la bouteille de bière et ne put que la regarder avec un regard dépité et inquiet. Bon…la bière n’était pas une bonne idée, surtout en vue de l’état de la brune, mais ce n’était pas encore ce qu’il y aurait de pire. Non, ce qui l’inquiéta surtout n’était d’autre que la confession qui ne tarda pas à suivre. De la drogue, des pilules. Elle avait cédé une nouvelle fois, Zahra, elle était retombée dans l’abus qui lui était mis à disposition en soirée. Il était directement replongé bien des années en arrière, Riley, lorsqu’il tentait encore de prendre soin de sa mère et de ses abus jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rien pour elle. “Come on, you know you can’t take pills just because they look like candies.” La discussion n’était pas agréable et l’idée de voir Zahra sombrer comme sa mère avait pu le faire était la dernière de ses envies. Il ne savait pourtant pas comment réagir sans la faire fuir, sans lui dicter sa conduite et l’abandonner, à ses yeux, dans le rôle de meilleur ami là en toute circonstance. “They do things candies don’t.”  Il savait très bien que Zahra connaissait parfaitement les effets des pilules qu’elle prenait et qu’elle n’avait pas entièrement conscience de ses problèmes d’addiction. “I love you boo, just take care of you please. I can’t lose you too.”, finit-il par lui dire doucement avant de reprendre les épices qu’il avait sorties pour les mélanger avec la purée d’avocat et de sortir le peu de poulet qui lui restait et son dernier sachet de tortilla.

_________________
ayo sis
I’m just getting started this is start of the chase I roll on these haters while I’m winning the race.
Revenir en haut Aller en bas
Zahra Atkins


http://alltoowell.forumactif.com/t329-zahra-don-t-let-the-past-b

messages : 122
points : 128
multinicks : Jaya Poddar, Billie Sanders & Eliza Vanderbilt
avatar : Alia Bhatt
crédits : Dreams ♥ + tumblr pour les gifs.

occupation : Bollywood failure with a lot of issues.
mood : depressed mess
lives in : small one story house in hammersmith with her mum, her sister (Farah) and her cat (Edward).
relationship status : Technically she's in a relationship, but she left him in India so she's playing the 'single' card.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: je suis dispo, yep. (2/3)
préférences de rp: frenglish, pas trop long, merci.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Mer 23 Jan - 10:55

the club closed at two A.M  
« If there’s feelings involved it’s gonna be messy, whether you want if or not babe. » Zahra n’était pas toujours la voix de la raison, mais elle marquait un point, feelings were complicated et elle le savait bien. Parce que même si certain(e) avait tendance à la présenté come a cold-hearted monster, elle avait des sentiments, quels qu’ils soient. L’explication du ‘fishy’ la dépassait un peu et elle ne savait pas trop si, vu son état, elle s’en souviendrait demain, mais qu’importe pour ce soir elle saurait, elle aurait appris quelques choses. « You always smell good. Like naturally good. » notait-elle alors qu’ils rentraient chez son ami. Une bière et hop elle se tirait sur le plan de travail. « Healthy things are for sober Zahra. » lâcha t-elle très sérieusement. Et elle n’avait pas totalement tort. Bourrée elle était capable de manger des nuggets de poulet, chose impossible de lui faire manger lorsqu’elle était sobre. « It’s just beer, it’s alright. I’ll sleep on your couch. » Riley s’afférait en cuisine sous le regard vitreux de Zahra qui suivait ses gestes tout en parlant. Elle aurait mieux fait de se taire mais bon, parfois il fallait que ça sorte. « Well, I don’t take them cause they’re cute, but guess it helps. » puis Riley ajouta un point important: ces pilules n’avaient pas le même effet que des bonbons. « yeah, that’s exactly why I take them. » lâchait-elle tout naturellement. « You’re not losing me, I’m right here. »  ajouta t-elle, un peu trop fort, venant faire un grand geste dramatique avec sa bière à la main, et si cette dernière avait été dans une pinte elle en aurait certainement foutu de partout. « I’m so here you might even be tired of seeing me around. I’ll go to Maria’s next time, but her roommate is my sister’s friend so it’s kinda risky. » Risky, ouais si on voulait. Zahra elle continuait naïvement de penser que sa sœur, tout comme sa mère ne voyaient rien, qu’elles ignoraient tout. Mais si elles ignoraient les addictions malsaines de Zahra, elles n’étaient tout de même pas assez idiotes pour ignoré ses sorties à répétition et ses retours alcoolisé à la maison. En fait il n’y avait que Zahra qui continuait de croire qu’elle pouvait être the perfect muslim girl she once was. « how’s your roommate by the way? you should move with Maria, that’ll make my life easier. »


_________________
There's glitter on the floor after the party, Girls carrying their shoes down in the lobby.
Revenir en haut Aller en bas
Riley Donigan


http://alltoowell.forumactif.com/t327-riley-i-m-wishing-hell-on-

messages : 76
points : 97
multinicks : alison & jake
avatar : aja
crédits : moi-même (avatar & gifs)

occupation : beauty guru on youtube, drag performer, makeup artist, singer.
mood : horny bitch
lives in : squatting their boyfriend's place in islington. the both of them are currently looking for a new place to settling in together.
relationship status : Noah, Noah, Noah.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp:
préférences de rp: frenglish sous toutes ses formes
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   Mer 6 Fév - 22:40


≈ ≈ ≈
{ the club closed at two a.m }
crédit/ tumblr ✰ w/ @zahra atkins
Feelings. La possibilité de devoir assumer l’idée que la drag queen puisse en avoir pour sa personne le déstabilisait. Il n’avait peut-être pas l’habitude de telles révélations au final ; du moins, pas de demi-confessions venant de quelqu’un qu’il considérait comme un ami proche. Car il y avait toujours eu une proximité entre eux, une entente certaine et particulière qui différait grandement des relations qu’il pouvait entretenir avec les autres drag queens. Mais pas au point de s’imaginer qu’une question de sentiments pourrait un jour tout venir déséquilibrer. Et les paroles de Zahra étaient pourtant teintées d’une sagesse qu’il ne lui connaissait pas encore et il ne pouvait simplement pas se résoudre à l’ignorer. Les sentiments de Noah allaient rendre la situation messy dans tous les cas et il n’y pourrait pas grand-chose. Soit. Il n’était cependant pas prêt, Riley, il ne savait pas comment réagir et ne pouvait certainement pas venir effacer les paroles de Noah de son esprit. Pas aussi facilement, pas sans réussir à prendre suffisamment de recul pour y réfléchir. Il se contenta pourtant de hausser les épaules avant de noyer ses propres préoccupations dans les réponses qu’il donnait aux autres remarques de la brune sur le chemin jusqu’à la cuisine de son appartement. “I don’t want to be the one saying that but eating unhealthy food and drinking alcohol while being…not sober ain’t really the same.”, répondit-il en insistant sur l’état de Zahra sans même s’en rendre compte. Il ne voulait pas vraiment lui dire quoi faire, Riley, il n’avait aucune autorité sur elle et n’était pas prêt à se lancer dans des discours moralisateurs à une heure aussi avancée alors qu’il était toujours en drag. Seulement il savait qu’elle n’allait pas bien, qu’elle était sous influence de l’alcool, de la drogue, et il ne pouvait pas y rester insensible. “You won’t sleep on the couch, don’t be stupid. I will.”, reprit-il avant de continuer la préparation de son guacamole. Pourtant la confession de Zahra l’obligea à s’arrêter aussitôt et à la place il vint planter son regard dans le sien pour renforcer les paroles qu’il s’apprêta à lui confier. “You’re here now. But if you don’t fight your need for these pills, I might lose you. I know how it works.” Il n’avait aucune envie de la faire culpabiliser, ce n’était qu’une simple tentative maladroite de lui rappeler qu’il avait déjà été le témoin d’une situation similaire. “…and give me that”, balança-t-il ensuite en attrapant la bière qu’elle tenait encore dans les mains pour venir la boire à sa place. “I’ll never be tired of you boo, you should keep that in mind. Even if it means cooking for you while in drag.”, prononça-t-il dans un demi-sourire avant de poursuivre. “What do you mean by “it’s risky”. You think Farah doesn’t pay attention to you at all?” Une simple question pour évaluer le degré d’illusion dans lequel la brune était plongée. “Uhm. I think he’s tired of my drag. It’s hard to live with the superstar that I am to be honest.” Difficile par l’espace que prenaient ses vêtements et perruques dans le salon, son maquillage dans la salle de bains et ses talons dans le hall d’entrée ; difficile par les entrées par toujours discrètes ou solitaires en plein milieu de la nuit. “But as long as he’s not kicking me out, I’ll stay here. It’s easier for me.” C’était en toute honnêteté plus une question d’éviter de devoir déménager toutes ses affaires que l’envie d’habiter avec une amie plus à même de comprendre son rythme de vie. “Anyways, I’m done. Bon appétit.”, finit-il ensuite par announcer en lui présentant fièrement la nourriture préparée par ses soins.

_________________
ayo sis
I’m just getting started this is start of the chase I roll on these haters while I’m winning the race.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (2018) the club closed at two A.M.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(2018) the club closed at two A.M.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Demande de création d'un club
» Loveless Fan-Club~
» Joueurs ou club val d'oise ou proche de cergy
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALL TOO WELL :: inner north :: camden-
Sauter vers: