Partagez | 
 

 (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)

Aller en bas 
Gabrielle Grayson


Gabrielle Grayson
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t125-gaby-time-to-break-up-with

messages : 231
points : 184
multinicks : grace, ashley, hannah et nick
avatar : taylor swift
crédits : av@dublín, gif@tomshiddleston, lyrics@little mix

occupation : journalist for refinery29 uk, blogger on the side, living the life (and writing about it for a book)
mood : what the fuck is wrong with people???
lives in : a two story house in clapham with jaya and jezabel
relationship status : single and ready to mingle, casually doing her thing on tinder and hooking up with friends


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: ●●●○○ (the book bash, maggie, jaya/amara, you?)
préférences de rp: fr/en
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Mar 6 Nov - 22:51

Toute à l'aise qu'elle pouvait être avec sa sexualité et ses fréquentations, Gabrielle était moins confiante lorsqu'il s'agissait de one night stands. Après une désastreuse période sur Tinder et les moins étranges de ses dates, elle avait décidé de tirer un trait sur les aventures sans lendemain, déterminée à reprendre sa vie en main et à atteindre ses objectifs, avec bon cœur et motivation. Si sa vie professionnelle avait finalement pris le virage tant attendu avec la sortie de son premier livre, elle était toutefois encore loin de l'image de la famille parfaite dont elle avait tant rêvé enfant, en regardant ses parents. Le mariage et les enfants finiraient par venir, sans doute, mais ce ne serait probablement pas avec la jolie chanteuse qu'elle avait ramené chez elle la veille. Elle était charmante, oui, tout à fait son type aussi ─ si tant est que Gabrielle en eut un, which probably was smart and pretty ─ et elles s'étaient relativement bien entendues jusque-là mais Gaby savait pertinemment que ce n'était pas sur ce genre de rencontres qu'on construisait une relation stable et durable, même si elle n'était clairement pas une experte sur le sujet. Ses quelques histoires s'étaient soldées par des échecs cuisants et le dernier en date avait beau remonter à deux ans déjà, elle n'avait pas tout à fait tourné la page. À la réflexion, c'était probablement l'une des raisons qui l'empêchaient d'avancer correctement. Ça et cette sale manie qu'elle avait de trouver des problèmes là où il n'y en avait pas forcément.

Il était peut-être encore un peu tôt pour ce genre de réflexions mais elle avait toujours eu tendance à se perdre trop profondément dans ses pensées avant sa première tasse de thé du jour. La bouilloire était prête cependant et Gabrielle se secoua, manquant d'en perdre l'épais gilet qu'elle traînait un peu partout dans la maison de septembre à juin. « Want a cuppa? » lança-t-elle en se retournant avec un bref sourire. Jusque-là, elle n'avait jamais eu à mettre qui que ce soit à la porte, pour la simple et bonne raison qu'elle s'était toujours arrangée pour ne ramener personne chez elle. Trop personnel, trop compliqué, surtout avec ses colocataires. Avoir une énième conversation avec Jaya à propos de ses erreurs amoureuses n'était clairement pas sur la liste de ses priorités, bien au contraire, mais elle avait un peu trop bu la veille, un peu trop profité du mariage de Lauren and whatever her now-husband's name was, et elle n'avait pas vraiment réfléchi en quittant les lieux après avoir félicité une fois de plus sa collègue. Amara lui avait plu, l'idée de retrouver son lit aussi, et il ne lui en avait pas fallu plus pour prendre le chemin de Clapham. « Or I can make coffee but I'm definitely gonna judge you » ajouta-t-elle, moqueuse, en haussant un sourcil. Ok, oui, non, elle n'avait jamais mis personne à la porte et elle ne risquait certainement pas de commencer maintenant. Offrir le petit-déjeuner lui semblait être la moindre chose et, à la réflexion, elle était sûre que sa mère approuverait. Oh boy, depuis quand recherchait-elle l'approbation, même inconsciente, de mummy dearest? Especially in that kind of situation. That shit's was just weird. Il lui fallait son thé et une sieste. Seule, sans doute.

_________________
stick like toffee, sip like coffee, wake up, change your mind and drop me. love to hate me, crazy, shady, spit me out like hot wasabi. lick me up, i'm sweet and salty, mix it up and down my body. love to hate me, praise me, shame me, either way you talk about me.
Revenir en haut Aller en bas
Amara Sadler


http://alltoowell.forumactif.com/t190-amara-o-i-don-t-think-it-w

messages : 104
points : 57
multinicks : alejandra delgado & jay colby
avatar : zazie beetz
crédits : ANDROMEDA (bazzart), sacreddonkey (tumblr)

occupation : lead singer of the white spirits, best wedding band in London
mood : chill
lives in : small studio in camberwell
relationship status : cuddling with the cat


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: disponible
préférences de rp: fr/en
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Ven 16 Nov - 1:29

Célébrer l'amour des autres te mettait généralement de bonne humeur. Comment est-ce que cela pouvait déprimer qui que ce soit? Il y avait quelque chose de particulièrement magique et dans le fond presque féérique dans un mariage. Non pas que tu sois du genre à planifier le tient, non, la vie de célibataire te va bien mais il y avait quelque chose de profondément pur et juste bon dans cette célébration et le fait de voir deux personnes s'engager pour la vie. Et toi et ton groupe vous participiez dans un sens à rendre cette soirée encore plus parfaite et encore plus magique. Ou alors c'est juste toi qui t'envoie des fleurs. Ou alors tu es complètement euphorique en descendant de scène, c'est difficile à dire. Les répétitions c'est une chose, mais avoir un public, vivant, qui te répond, qui chante avec toi et ton groupe et qui danse devant toi, c'est complètement différent. C'est une expérience à part entière et c'est bien pour cette raison précise que tu as monté ce groupe. Pour des moments comme celui-ci. Ça et l'open bar bien entendu. Tu n'es pas du genre à refuser de l'alcool gratuit, non tu es une londonienne de pure souche et qui dit de l'alcool dit que tu vas te servir et que tu vas finir avec un gin tonic dans les mains. Puis deux. Puis trois. Tu profites de ce mariage plus qu'un autre, tu ne sais pas pourquoi, l'air du mois d'Octobre sans doute, tu ne te l'expliques mais, mais tu finis par discuter avec une jolie blonde sans trop savoir comment. Tu ne sais jamais comment et tu ne sais toujours pas quand vous finissez dans son appartement. Tout est confus et simple à la fois et quand tu finis par ouvrir les yeux le lendemain, il est clair que tu n'es pas dans ton lit.

"Ooops I did it again..." que tu murmures dans l'oreiller car ce n'est bien entendu pas la première fois que cela t'arrive. Une légère honte te monte aux joues, car tu ne te rappelle plus des détails et que d'ordinaire tu as la décence de t'éclipser avant le réveil. Personne n'aime les lendemains, ça ruine encore plus la magie de la veille. Tu finis par sortir de ce lit inconnu et tu te passes une main dans les cheveux, à la recherche de ta paire de chaussures, tu l'attrapes et la serre contre toi, cherchant la sortie. Tu es seulement accueillie par Gabrielle qui est beaucoup trop réveillée pour toi. "Hello from the other side..." Que tu lâches d'une voix pâteuse, car c'est le seul moyen d'expliquer ton état. Entre la performance et l'alcool, tu vas avoir besoin de repos, et encore de repos. Elle te propose de t'installer et tu ne peux pas t'empêcher d'esquisser un sourire presque triste, car tu avais juste l'intention de partir. Tu n'as rien contre elle, mais apprendre à se connaître davantage serait bizarre non. "Usually when things has gone this far people tend to disappear." Une réalité que tu connais vu que tu te retrouves sûrement dans ce genre de situations. Mais quelqu'un pourrait te répondre qu'une tasse de thé ne t'engage à rien... n'est-ce pas?

_________________
Happiness, hit her like a train on a track. Coming towards her, stuck still no turning back...
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 84
points : 113
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.

occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Ven 16 Nov - 22:17

awkwardness is in the air
Le week-end, Jaya l’avait longuement attendu. Cette semaine elle l’avait cru interminable. Des élèves plus agités que d’habitude, des rencontres parents/professeurs qui lui prenaient ses soirées et la faisait rester au boulot jusqu’à près de neuf heures du soir, et des rendez-vous téléphoniques qui, quand elle avait la chance de rentrer chez elle, l’empêchaient de véritablement se poser. Alors hier soir elle avait lu un bouquin puis c’était très vite endormie avec ce dernier. À défaut d’avoir un petit-ami, elle avait les romans teintés d’humour et de satire de Dickens. Elle avait cru entendu du bruit au rez-de-chaussée au milieu de la nuit. Un peu entre deux mondes, enroulée dans sa couette, elle avait entendu des pas plus nombreux que d’habitude dans les escaliers, des gloussements étranges entre-coupés des ‘hush’ pas vraiment sincères. Jaya elle n’avait pas cherché à comprendre s’il s’agissait d’un rêve ou de la réalité. Elle qui entendait ce genre de bruit, multiplié par cent, chaque minute qu’elle passait au boulot, elle n’arrivait plus vraiment à savoir si c’était la réalité, ou si c’était son cerveau qui lui jouait des tours. Et puis, elle était trop fatiguée pour tenter de se tirer du lit et n’avait de toute façon pas vraiment envie de voir du monde au beau milieu de la nuit. Elle c’était donc rendormie rapidement et sans difficulté. Puis comme pour gâcher son début de week-end elle c’était réveillée à sept heures du matin. Elle avait tenté de se rendormir, tournée dans son lit, refermer les yeux : mais il n’y avait rien à faire. Alors elle s’était décidée à descendre, allumant les lumières de la cuisine sur son passage, alors que le soleil se levait timidement.
Quelques heures s’étaient écoulées et Jaya avait eu un début de matinée plutôt productif, il fallait bien l’admettre. Rapide petit-déjeuner, douche, un peu de rangement dans sa chambre (sans trop faire de bruit, évidemment), puis elle était partie faire quelques des courses. Elle avait passé une bonne heure à arpenter les rayons de Tesco avant de rentrer à la maison avec deux sacs de courses bien remplis. Un coup de hanche pour refermer la porte d’entrée derrière elle et elle entendait Gaby parler. Elle l’a cru, tout naturellement au téléphone, mais rapidement une autre voix se fit entendre alors que Jaya rejoignait la cuisine avec ses sacs de courses. « Good morning? » lâcha t-elle alors qu’elle arrivait derrière l’invité de la blonde, passant à côté d’elle sans vraiment regarder de qui il s’agissait, trop préoccupé par ses courses et le surgelé qu’il fallait mettre au congélateur. Elle déposa ses sacs près du frigo, pas mécontente de pouvoir enfin soulager ses bras qui commençaient à fatiguer sous le poids de ses courses. Puis elle redressa la tête pour regarder Gabrielle, avant de reporter son regard sur l’invité. Elle resta bête quelques secondes. Elle l’avait déjà vu quelques parts et sur le moment, elle ne savait plus où. Puis très vite ça lui revenait : c’était la fille du vieux crétin de prof d’allemand, celle qui venait régulièrement traîner dans la salle des profs pour attendre son père. « Sadler? » lâcha t-elle alors qu’elle la reconnaissait, puis elle reportait son attention sur Gaby, les sourcils légèrement froncés et de lâché à mi-voix, comme si Amara n’allait pas l’entendre alors qu’elle se tenait à même pas deux mètres d’elle. « Wait, what is she doing here? »


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Grayson


Gabrielle Grayson
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t125-gaby-time-to-break-up-with

messages : 231
points : 184
multinicks : grace, ashley, hannah et nick
avatar : taylor swift
crédits : av@dublín, gif@tomshiddleston, lyrics@little mix

occupation : journalist for refinery29 uk, blogger on the side, living the life (and writing about it for a book)
mood : what the fuck is wrong with people???
lives in : a two story house in clapham with jaya and jezabel
relationship status : single and ready to mingle, casually doing her thing on tinder and hooking up with friends


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: ●●●○○ (the book bash, maggie, jaya/amara, you?)
préférences de rp: fr/en
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Sam 17 Nov - 0:03

Gabrielle avait peut-être trente-deux ans révolus et des projets d'avenir aussi irréalistes que cheesy, elle savait pourtant vivre avec son temps. Et, d'accord, one night stands usually didn't end up in a beautiful love story mais ça n'empêchait pas la politesse. Elle leva les yeux au ciel devant la réflexion puis haussa les épaules. « Feel free to disappear, the door's that way » lança-t-elle, souriante, avec un bref geste de la main en direction du hall d'entrée. Un peu trop brusque, peut-être, mais Gaby n'était pas spécialement délicate, encore moins le matin, avant son premier thé. « But you can also stay here, chill a bit because I'm not proposing to you, just offering breakfast, so, you know, you can relax » ajouta-t-elle, moqueuse. Elle avait été bien élevée après tout.

La porte d'entrée claqua et, surprise, Gabrielle en lâcha presque les tasses qu'elle était en train de préparer consciencieusement. Jaya fit son apparition, sacs de courses remplis en main, et Gaby lui offrit un sourire, consciente qu'elle allait probablement avoir droit à un sermon un peu plus tard sur la vie en société ou quelque chose du même genre. « Good morning to you too » lâcha-t-elle, se gardant bien de lui proposer son aide pour ranger ses amplettes. Mieux valait ne pas trop lui en demander aussi tôt dans la journée. Faire le thé était à peu près la seule tâche qu'elle était capable de faire au réveil et elle avait par ailleurs presque fini lorsqu'à ses côtés, Jaya s'immobilisa. Gaby fronça légèrement les sourcils, surprise par une telle réaction ─ quoi, elle avait ramené quelqu'un à la maison, et alors ? Toutefois, ça ne semblait pas être le fond du problème. « Sadler ? » Mh, pourquoi ce nom-là lui était-il si familier ? Et pourquoi fallait-il réfléchir à une heure pareille ? Non, c'était l'heure du thé et des soupirs dans le canapé. Quelque chose lui disait qu'elle n'était pas prête de le boire, son thé. « We're having breakfast. Or trying to, at least, until you so rudely interrupted us. What got into you this morning? » marmonna Gabrielle, vaguement irritée. Since when was Jaya playing the rude part? It was her part. « We met last night at Lauren's wedding, you know, one of the photographers at work and- wait, do you two know each other? Please tell me nothing happened between you, that'd be, that'd be terrible and gross. I mean, you're straight, right babe? Nothing wrong with that, it happens, I guess, but- please tell me it's something else » Yes Gabrielle, because women couldn't be anything less than lovers, sure, sure. Oh boy, she had a problem, a very serious one.

_________________
stick like toffee, sip like coffee, wake up, change your mind and drop me. love to hate me, crazy, shady, spit me out like hot wasabi. lick me up, i'm sweet and salty, mix it up and down my body. love to hate me, praise me, shame me, either way you talk about me.
Revenir en haut Aller en bas
Amara Sadler


http://alltoowell.forumactif.com/t190-amara-o-i-don-t-think-it-w

messages : 104
points : 57
multinicks : alejandra delgado & jay colby
avatar : zazie beetz
crédits : ANDROMEDA (bazzart), sacreddonkey (tumblr)

occupation : lead singer of the white spirits, best wedding band in London
mood : chill
lives in : small studio in camberwell
relationship status : cuddling with the cat


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: disponible
préférences de rp: fr/en
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Mar 20 Nov - 13:02

"Thanks. Sorry..." Les deux mots quittent tes lèvres en même temps et tu pousses un soupir avant de cligner des yeux. Il te faut trois heures de sommeil en plus, un bain et un thé, tu ne sais même pas pourquoi tu as réagi aussi brutalement à l'offre de Gabrielle. De toute évidence, c'est une grande fille et toi aussi, prendre le petit-déjeuner avec elle ne signifie rien et certainement pas la fin du monde. Yeah, you really need those three extra hours of sleep. Tu inspires et expires profondément, à la recherche de ton sourire et de ta bonne humeur habituelle, peut-être que tu les as laissé sur l'oreiller. "... Okay let me start over, last night was wilder than I expec..."  

Tu ne peux pas finir ta phrase, vous êtes interrompus et tu sursautes presque face à la nouvelle venue, et encore plus quand ton nom de famille est prononcé. Tu ne te rappelles pas l'avoir donné à Gabrielle hier soir, ou alors tu étais encore plus perdue que tu ne le penses. Non, ça ne fait pas de sens, tu fronces les sourcils et tu tentes de replacer la brune. Ce mouvement de sourcils, cet air légèrement hautain. Oui. Jaya Poddar, tu n'es pas du genre à oublier quelqu'un qui réussi à se mettre à dos ton père et à te taper légèrement sur le système. Il faut dire que ton père est le genre d'homme stricte, distant et un peu froid... Ou en d'autres termes, il est allemand, les choses que lui considère importantes ne sont pas les mêmes pour le commun des mortels. "Yeah we do know each other, she works in the same school as my dad." Tu as un sourire en lâchant cette bribe d'information et tu décides de tirer une chaise et de t'installer comme si c'était chez toi. Ce n'est pas le cas, mais tu ne te vois pas grimper dans un bus ou un uber à moins d'être plus réveillée. Et Gabrielle ne t'as pas encore mise dehors donc autant en profiter. "... Anyway, I'll take that cup of tea...  if that's okay with the miss over here and she doesn't want me to vanish just because of what my dad did say or do." Ton ton est presque sans appel, il est tôt et tu n'as pas envie de te prendre la tête, avec qui que ce soit. Si Jaya veut se plaindre et crier au scandal eh bien qu'elle le fasse... Ce n'est pas comme si tu avais le pouvoir de régir les agissements de ton père, oh que non, et ce n'est pas faute d'avoir essayé de lui inculquer quelques règles de bienséance ou de lui expliquer que le Royaume-Uni n'a rien avoir avec sa terre natale. Tu as essayé de le faire pendant toute ton adolescence avant de laisser tomber car tu as réaliser que ce Sadler-là était une cause perdue. "We cool?" Que tu demandes enfin en te passant une main dans ta tignasse brune. "Now I believe someone mentioned tea, do you have any Earl Grey ?"


_________________
Happiness, hit her like a train on a track. Coming towards her, stuck still no turning back...
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Poddar


http://alltoowell.forumactif.com/t161-jaya-honey-i-rose-up-from-

messages : 84
points : 113
multinicks : Billie Sanders, Zahra Atkins & Eliza Vanderbilt
avatar : Priyanka Perfect Chopra
crédits : delreys. + julia babe et tumblr pour les gifs.

occupation : English literature teacher at Holland Park School, she's also in charge of the theater club there. gotta love shakespeare!
mood : meh
lives in : Clapham with her best friend (Gaby)
relationship status : Single. It's been too long and she got to the point where she's just waiting for her mum to find her the one.


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: 2/3
préférences de rp: rp Franglais, sous n'importe quelle forme.
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Mar 20 Nov - 22:10

awkwardness is in the air
Clairement Jaya avait interrompu quelques choses, et elle avait préféré ignorer les brides de conversation qu’elle avant entendu à son arriver. Elle n’était pas là pour mettre son nez dans les ‘wild nights’ de Gabrielle. Puis, avec les années elle avait appris à ne pas poser de question, pas dans l’immédiat en tout cas. Toutefois, malgré cette évidente sensation de déranger, d’être de trop, Jaya était chez elle aussi. Et évidemment Gabrielle avait le droit à son intimité et elle pouvait inviter du monde quand elle le voulait, mais Jaya avait aussi le droit de venir dans la cuisine, surtout lorsqu’il s’agissait de venir remplir le frigo. « Sorry. » avait-elle chuchoter en réponse au marmonnement de la blonde. Gaby avait, évidemment raison : Jaya était impolie, mais sur le coup, c’était plus fort qu’elle. Quand elle voyait Amara, elle voyait son père. Elle voyait ce regard froid et hautain, elle le réentendait radoter sur ses méthodes d’enseignement ancestrales, sur ses listes de vocabulaires et ses cours de grammaire pure et dure, sur les punitions qu’il donnait au premier qui osait parler sans lever la main… Bref elle voyait tout ce qu’elle détestait chez un enseignant (si on pouvait encore appeler ça comme ça). Pourtant, Amara elle l’avait premièrement trouvé sympa, lors de leur toute première rencontre, avant qu’elle n’apprenne son identité. Puis elle s’était présentée et Jaya avait changé d’avis. Avis biaisé, il fallait le reconnaitre, mais elle n’était pas la seule dans ce cas puisque clairement Amara avait eu la même réaction qu’elle.
Gabrielle semblait paniquée à l’idée que Jaya connaisse son invité, se lançant dans une explication, presque une justification, qui très vite dérivait en interrogatoire. Jaya regardait la blonde, un air blasé sur le visage. Elle en venait tout de même à questionner l’hétérosexualité de Jaya, c’était grave. « Yes, still straight. Very much so. » confirma Jaya avant que Amara ne vienne répondre, tout sourire, qu’elle était la fille de l’un des collègues de Jaya. « You know that German teacher. » renchérit-elle, un peu moins fort, pour la forme. Puis Jaya ne pu se retenir de fusiller Amara du regard alors qu’elle reprenait la parole. Jaya was rude, true, but so was Amara sur le moment. « Not gonna lie: I’d love for you to go… » Elle faisait de son mieux pour rester calme, quelques part ça faisait partie de son boulot de ne pas s’emporter à la moindre remarque, au moindre pique lancé dans sa direction. Pourtant, s’il y avait un truc que Jaya avait du mal à supporter c’était l’arrogance et sur le moment elle ne voyait que ça chez Amara. La même arrogance qu’elle retrouvait chez le père de cette dernière et la même arrogance qu’elle retrouvait chez certain fils de riche qu’elle avait en classe. « …But I’m not a monster so I guess you can have a cuppa.» Conclu a t-elle, venant esquisser un sourire forcée avant de se lancer dans le rangement de ses courses.


_________________
Sometimes I feel like giving up, No medicine is strong enough. Someone help me.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Grayson


Gabrielle Grayson
problem solver
http://alltoowell.forumactif.com/t125-gaby-time-to-break-up-with

messages : 231
points : 184
multinicks : grace, ashley, hannah et nick
avatar : taylor swift
crédits : av@dublín, gif@tomshiddleston, lyrics@little mix

occupation : journalist for refinery29 uk, blogger on the side, living the life (and writing about it for a book)
mood : what the fuck is wrong with people???
lives in : a two story house in clapham with jaya and jezabel
relationship status : single and ready to mingle, casually doing her thing on tinder and hooking up with friends


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: ●●●○○ (the book bash, maggie, jaya/amara, you?)
préférences de rp: fr/en
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Ven 11 Jan - 19:56

Elle en avait vécu, des lendemains étranges et compliqués, mais celui-ci était décidément dans le top trois des plus bizarres. Londres n'était pas si petit, pas au point de ramener chez elle quelqu'un que sa meilleure amie connaissait ─ et n'appréciait pas, ce qui réduisait un peu plus les risques puisque, let's face it, Jaya was a bloody ray of sunshine. Sauf que si, apparemment, c'était tout à fait le cas. Le destin, ce sale petit farceur. « Shame » lâcha-t-elle devant la triste confirmation de l'hétérosexualité de sa colocataire. A girl could dream, ok. « So let me get this straight, and no, Jaya dear, not talking about you but kinda am, ricana-t-elle avant de poursuivre, un peu plus sérieusement, your dad is that one teacher my adorable bestie can't get along with. Well, that's bloody fantastic, who needs icebreakers, right? » Them, clearly. On pouvait très nettement sentir la tension dans la pièce et, oh boy, il était bien trop tôt pour ce genre de conneries. De plus, Gabrielle n'était pas spécialement douée pour la résolution de conflits. En déclencher ou les affronter, sure, no problem. Pour le reste, elle préférait observer dans un coin et attraper le moindre ragot qui passait par là. Seulement si elle se contentait d'observer, il y avait de grandes chances que ça tourne au vinaigre. « How about we start being polite and acting like bloody grown ups, mh? lança-t-elle avec un regard appuyé pour sa meilleure amie. I didn't shag her dad, so you can chill babe » glissa-t-elle plus bas. Now, that would have been hilarious, même si l'idée en elle-même l'écœurait bien plus qu'elle ne l'amusait. Gaby était prête à aller loin pour une blague mais probablement pas si loin.

Elle se retourna finalement, adressant un vague sourire à sa surprenante invitée. « Yes, we're cool, right babe? » Please Jaya, say yes, please please please. Si divertissant que ça pouvait sembler, elle n'était pas suffisamment réveillée pour ce genre de confrontation. « Of course you're not a monster babe. Now, do you want some Earl Grey too? » s'enquit-elle en sortant l'énorme boîte de thé, avec un peu trop d'enthousiasme. Beaucoup trop ? Oui, certainement, beaucoup trop d'enthousiasme. « We're all civilised here, right? »

_________________
stick like toffee, sip like coffee, wake up, change your mind and drop me. love to hate me, crazy, shady, spit me out like hot wasabi. lick me up, i'm sweet and salty, mix it up and down my body. love to hate me, praise me, shame me, either way you talk about me.
Revenir en haut Aller en bas
Amara Sadler


http://alltoowell.forumactif.com/t190-amara-o-i-don-t-think-it-w

messages : 104
points : 57
multinicks : alejandra delgado & jay colby
avatar : zazie beetz
crédits : ANDROMEDA (bazzart), sacreddonkey (tumblr)

occupation : lead singer of the white spirits, best wedding band in London
mood : chill
lives in : small studio in camberwell
relationship status : cuddling with the cat


→ CONNECT WITH ME
disponibilités de rp: disponible
préférences de rp: fr/en
aperçu de ma vie sociale:
MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   Mar 5 Fév - 18:49

Tu n'es pas vraiment habituée à ce genre de tensions et tu n'es pas une championne quand il s'agit de régler les conflits ou justement de passer à autre chose. Ton premier instinct serait de défendre ton père becs et ongles face à l'autre brune, mais tu sais très bien dans le fond qu'il a des manières de fonctionner bien à lui et qu'il peut paraitre brusque quand il veut juste bien faire. He's german, avais-tu l'habitude de répéter plus petite, en guise d'excuses et pour que les gens comprennent d'où viennent sa rigueur et son profond sens moral. Sauf que tu n'es pas assez réveillée pour ça ou pour même avoir une argumentation logique et encore moins pour fuir. Hmm... fut un temps, probablement il y a des années de cela, le lendemain d'un mariage était beaucoup plus simple pour toi. Tu n'aimes pas forcément l'idée de vieillir, d'en avoir trop fait et de ne pas pouvoir assumer tes propres excès ... alors tu décides de ranger cette pensée loin, bien loin et te concentrer sur les mots de Gabrielle et son sourire bienveillant. C'est elle la médiatrice dans toute cette situation, pas de doute là dessus et tu as presque envie de t'excuser de lui avoir refilé ce rôle de si bon matin. Autant ... oui, autant faire l'adulte. "Just a cup of tea and then promise I'll find my oyster and I'll go." Tu hoches la tête à tes propres mots, retrouvant facilement ton sourire. Tu sais très bien que la blonde ne te met pas à la porte, non, la situation est suffisamment bizarre comme ça et tu n'as pas envie d'en rajouter en ne partant pas au bon moment. Il ne manquerait plus que tu restes jusqu'au dîner... là, ça serait vraiment trop, même pour toi... Et puis tu as envie de retrouver ton lit, prendre une bonne douche et te demander ce qui est arrivé à ton téléphone portable. "I'm guessing my stuff is still in your room." murmures-tu plus pour toi même que pour ton audience. Tu aimerais dire que ce genre de situations ne t'arrive pas toutes les deux semaines mais c'est complètement faux, ce n'est pas que tu fais exprès de te retrouver dans un tel bordel, elles arrivent toutes seules quand toi tu te contentes de suivre ton instant.

"Anyway, thanks for letting me crash. And tolerating me." ajoutes-tu une fois la tasse de thé brûlante posée devant toi. Rien de tel pour bien commencer une journée, tu n'as jamais été une grande fan du café au réveil de toute façon. "That was a crazy wedding, enough to make me lose my voice. Next time we have to meet in normal circumstances." Cette phrase est plus pour Gabrielle qu'autre chose, en dépit de cette matinée awkward à souhait, vous avez tout de même passé une bonne soirée.

_________________
Happiness, hit her like a train on a track. Coming towards her, stuck still no turning back...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(2018/10) awkwardness is in the air (w/ Amara & Jaya)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18-04-2018
» 26.11.2018
» 12.02.2018
» 7/2/2018
» Sassuolo (Saison 3 - 2017/2018)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALL TOO WELL :: inner south :: lambeth :: clapham-
Sauter vers: